Bunker de Philippe Huet

Dans Bunker, Philippe Huet ausculte le passé.

Vollaville en Normandie, ses plages, ses bunkers. Normalement, au début de l’automne les touristes partent, les commerces ferment, le village entre en hibernation. Depuis le cinquantenaire du débarquement et son grand cirque médiatique, quelques fanas de la seconde guerre mondiale prolongent leur séjour à la recherche de souvenirs. Mais que veut cet allemand, qui est là depuis plus de deux semaines, et qui passe ses journées à se balader d’un bunker à l’autre ? Que cherche-t-il ? se demandent Alfred Fournier et ses copains de belote ? Ne va-t-il pas réveiller des fantômes qu’aucun des vieux du village n’a envie de voir resurgir ? Des fantômes d’une époque trouble où tous n’ont pas été irréprochables.

On s’en doute dès le départ, tout cela va mal finir, et remuer de la boue et des saloperie du passé. Un passé que tous préfèreraient se rappeler glorieux et héroïque. C’est une trame classique dans le polar, souvent utilisée pour mettre en scène les époques troublées de l’histoire de France récente sans écrire directement un polar historique. Philippe Huet a des prédécesseurs comme Didier Daeninckx, François Muratet ou Jean Amila. De belles références dont il est tout à fait digne.

L’intrigue qui démarre lentement utilise cette imbrication du passé et du présent de façon fluide et naturelle. Les personnages sont bien campés. Mais c’est surtout la description de ce village normand étouffant, fermé, voulant absolument recouvrir la réalité parfois sordide sous le clinquant des célébrations officielles qui fait la force de ce polar. Sans oublier les drames vécus, et le véritable héroïsme de certains, Philippe Huet met en lumière toutes les petites lâchetés, mesquineries et saloperies que la guerre rend possibles. Et les traumatismes, les souffrances et les haines qui en résultent.

Philippe Huet / Bunker , Rivages Thriller (2008).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s