Poulpe à la sauce Biberfeld.

Souvent on prend un poulpe pour se détendre, entre deux pavés bien denses. On ressent le besoin d’une lecture agréable et relativement facile. Comme une bière bien fraiche après une longue rando au soleil. Avec On ne badine pas avec les morts, de Laurence Biberfeld, c’est raté.

Karen a été retrouvée torturée et assassinée dans son petit appartement parisien. Et c’est maintenant son fils, quatorze ans, accusé du meurtre, qui se pend dans sa cellule. Le poulpe ne croit pas un instant à cette version. Il a bien sûr raison. Le voilà donc parti sur les traces d’un drôle de journal, qui va le balader de Vienne à New York en passant par Tel Aviv, sur les traces de l’histoire du mouvement sioniste. Pendant ce temps, Pedro renoue avec son passé, Chéryl se rase la tête, et un mystérieux individu suit Gabriel partout pour lui casser la gueule …

C’est donc du sérieux ce poulpe. Multiplicité des personnages, densité des moments historiques évoqués, sérieux de la documentation … C’est un poulpe de haute densité, plutôt un calamar géant des profondeurs. Et qui demande donc un minimum de concentration. Ce qui n’empêche pas Laurence Biberfeld de pimenter son discours fort intéressant de quelques superbes dégustations de bières (ça donne soif), de scènes de tatanages réjouissantes, et d’un humour jouant très bien sur le comique de répétition.

On y apprend à apprécier le baume au camphre, on découvre de très nombreuses bières, on sourit souvent. Apprendre en s’amusant un bon programme non ?

Laurence Biberfeld / On ne badine pas avec les morts, Baleine/Poulpe (2009).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s