Grands espaces en petit format.

Vous ne le savez peut-être pas, mais les éditions Gallmeister qui ont en très peu de temps trouvé les faveurs du public (et ce n’est que justice) lancent cette rentrée une collection de poche. C’est une excellente chose, leurs livres n’étant, jusqu’à présent, disponible qu’en grand (et très beau) format. Les amateurs de grands espaces, qui veulent quand même veiller à la santé de leur porte-monnaie vont maintenant pouvoir les acheter au prix du poche. Pour ma part, j’en profite pour vous « refiler » cette note, écrite sans doute pour bibliosurf, avant que je ne tienne ce blog. Rivière de sang de Jim Tenuto est annoncée en poche début octobre.

Dahlgren Wallace a été joueur de football pro, puis Marine pendant la première guerre d’Irak. De retour au pays, il ne cherche qu’une chose : la tranquillité. C’est pourquoi il accepte immédiatement quand le richissime Fred Lather lui propose de s’occuper de la pêche dans les eaux du ranch qu’il vient d’acheter dans le Montana. Tout ce que Dahlgren a à faire c’est de servir de guide de pêche aux invités de Fred, tout aussi richissimes que lui.

Tout irait pour le mieux si Lather ne s’était pas mis tout le monde à dos dans le Montana : les autres éleveurs parce qu’il n’est pas du coin et s’est mis en tête d’élever des bisons ; les chasseurs et pêcheurs à qui il interdit l’accès à ses terres ; des protecteurs des animaux particulièrement violents ; une milice d’extrême droite parce qu’il ne veut pas leur céder des terres qu’ils convoitent. Quand un de ses invités se fait descendre pendant qu’il pêche, s’est la curée, et Wallace se retrouve au centre du tourbillon

Il y a décidément, aux USA, à côté du polar urbain, un polar des grands espaces. Avec C. J. Box et son garde forestier qui commence à être reconnu, Steve Hamilton dans le Michigan découvert récemment, voici Jim Tenuto qui nous amène à la pêche à la truite dans le Montana (depuis, bien entendu, il y a aussi eu William Tapply et Craig Jonhson …).

Le personnage principal, même s’il est guide de pêche au lieu d’être privé, est un grand classique du genre : ancien soldat, dur à cuire pur et dur, qui encaisse, balance des vannes mêmes pendant qu’on le tabasse, et réserve quelques chiens de sa chienne à ceux qui lui marchent sur les pieds. L’intrigue est également assez classique. Ceci dit c’est bien fait, bien écrit, avec du rythme, de l’humour, et on n’est pas amateur de polar si on n’aime pas, de temps en temps, retrouver certains repères.

Ce qui est moins classique c’est le décor somptueux, le superbes pages sur la pêche, et la description grinçante et plutôt drôle que quelques allumés pas piqués des vers, qui ne dépareraient pas chez le grand Carl Hiaasen. Entre les milices d’extrême droite et les terroristes défenseurs des animaux, voilà quelques spécimens de la plus belle eau.

Un auteur à découvrir donc en poche dans quelques jours si vous l’aviez raté à sa première sortie. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, on apprend sur le site de son éditeur que l’écriture d’un second volume est en cours. De quoi nous consoler (un peu), de la disparition de Stoney Calhoun.

Jim Tenuto / Rivière de sang  (Blood atonement, 2005), Gallmeister (2006/2010), traduit de l’américain par Jacques Mailhos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s