Aimez-vous Brant ?

Après deux romans bien noirs et éprouvants, le lecteur a droit à une petite récréation. Comme la vie, et le monde de l’édition, sont parfois bien faits, parait ce mois-ci à la série noire un nouvel opus de la série R&B (pour Roberts et Brant) de Ken Bruen. Comme toujours sur les derniers titres, celui-ci est court et efficace : Calibre.

Londres. Dans le fief de Brant, le flic le plus dangereux de Londres, un illuminé a décidé de faire respecter la politesse. Sa méthode ? Simple. Il tue ceux qu’il surprend en flagrant délit de grossièreté. Puis il s’en vante auprès de la police et de la presse.

Erreur. Car si Brant ne tient pas particulièrement à sauver les cons et autres malpolis autour de lui, il est bien décidé à être le seul à choisir qui il faut éliminer …

Ken Bruen prouve, une fois de plus, que le thème le plus rabattu (ici le serial killer), donnant lieu aux pires soupes commerciales, peut aussi, dans les pattes d’un auteur de talent (et il en a le bougre !), donner un petit bijou, tout noir.

Nous avons donc ici un R&B classique et donc jubilatoire. Brant au mieux de sa forme, des flics méchants comme des teignes, des délinquants plus bêtes que la moyenne mais presque aussi mauvais que les flics, un hommage aux grands du noir, et une écriture au scalpel. Cela donne des scènes d’anthologie, des dialogues à apprendre par cœur et une méchanceté assumée réjouissante. Du pur bonheur. Dommage que ce soit si court, mais peut-être est-ce une nécessité pour atteindre une telle efficacité et un tel tranchant …

Vivement le prochain.

Ken Bruen / Calibre (Calibre, 2006), Série Noire (2011), traduit de l’irlandais par Daniel Lemoine.

2 réflexions au sujet de « Aimez-vous Brant ? »

  1. Meyer Meyer

    J ai commencé Ken Bruen par Jack Taylor et je dois avouer que je ne ai pas été enthousiasmé
    J ai donc gardé un bout de temps les R et Bonjour dans ma pile des à lire . Je viens dans lire 2 et là je suis fan. Un mec qui appelle son chien Meyer Meyer ne peut pas être si mauvais. En plus c est plein d hommages à mc bain du coup pour ce soir j ai décidé de les relire et j ai pris « du balai ». Après je me reprend un R et Bonjour , avant de reassayer Jack Taylor plus tard. Merci Jean-Marc de m’avoir fait découvrir Bruen

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Alors les R and B, plus on avance plus ils sont drôles. Avec dans chaque des scènes d’anthologie. Et Jack c’est pareil, le premier n’est pas le plus réussi, mais tu vas voir en avançant et en connaissant le personnage, et Bruen a aussi épuré son écriture … Et là aussi, plein de références.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s