Justice est faite, Christian Roux

Je vous ai déjà causé de la collection « Quelqu’un a dit ..  » chez In8. Un écrivain, une phrase célèbre, une novella. Cette fois c’est l’incroyable « Justice est faite » prononcée par Obama pour annoncer la mort de Ben Laden. Et c’est Christian Roux qui s’y colle.

Roux JusticeLa délinquance a explosé et les prisons sont surchargées. Heureusement les élites éclairées ne sont jamais à court d’idées. Elles ont donc inventé une nouvelle façon de punir les contrevenants, tout en satisfaisant les victimes, ces fameuses victimes que la droite (et parfois malheureusement la gauche) présente toujours comme les maltraitées du système judiciaire. Une fois le méchant reconnu coupable, il a le droit de choisir entre une peine de prison (souvent très lourde) et une compensation fixée par la victime, en accord avec un nouveau type de fonctionnaires de la République : le justicier.

La victime perd l’usage d’une jambe ? Elle peut exiger que l’on coupe la jambe du coupable. Sous contrôle du justicier et donc de l’état bien entendu. Et dans des conditions d’hygiène irréprochables ! Le tout couvert par la sécu. Etienne est justicier. Pas que ça l’amuse, mais il faut bien manger. Et c’est un boulot comme un autre. Jusqu’à ce que Zelda, toujours aussi belle, entre dans son bureau …

Après le très exigeant La nuit, un peu de rythme, et un texte court faisait du bien. Surtout quand il est aussi fort. Le texte est très noir, mais cela n’étonnera pas les lecteurs de Christian Roux, il ne fait pas dans le rose d’habitude. Mais cela n’empêche pas l’humour …

Résumé, un excellent texte, glaçant, sinistrement drôle, terriblement angoissant en même temps. Certes on n’en est pas là, certes, la loi du talion mise en texte n’est pas encore de mise. Mais, mais … en est-on si loin ? Est-on si loin quand le président de la plus grande démocratie du monde (c’est du moins ce qu’il dit) confond devant le monde entier justice et vengeance ?

Pour mettre en garde contre les dérives démagogiques qui prétendent mettre la victime au centre du système judiciaire, on peut écrire des analyses très savantes, des réquisitoires rageurs … Ou un peut imaginer ce que cela donnerait si on faisait juste un petit pas de plus. C’est ce que fait Christian Roux, et avec quel talent ! Un petit texte impeccable, humour noir, justesse de ton … Efficacité maximum, de quoi vous dégoûter pendant un bon moment de toutes ces dérives.

Christian Roux / Justice est faite, In8 (2013).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s