Blast, fin.

Suite et fin du monumental Blast du génial Manu Larcenet. Ce tome 4 intitulé Pourvu que les bouddhistes se trompent clôt magistralement la série.

blast4On y arrive donc à cette fin, à ce meurtre de Carole pour lequel les flics ont arrêté Polza Mancini. Ici s’achèvera le récit très troublant de cet homme qui a choisi de se retirer hors de la société et hors de la norme … Et suite à ce récit, un final en guise de conclusion donne la version des enquêteurs. Je n’en dirait pas plus, sinon que ce final est à la hauteur de l’ensemble ; magistral.

Dernier volume impeccable, avec toute la noirceur et la poésie des trois précédents. On se fait embarquer dans la folie de Polza, et dans celles de ceux qui l’entourent. Le final est particulièrement éprouvant. La première image, pleine page, magnifique et sans pitié … Et pourtant, comme dans les précédents, des images d’une beauté inouïe, des moments où l’on se sent si proche d’un homme dont tout nous éloigne. L’humanité du mal, le côté sombre de chacun, la folie, le mensonge, la rage et des éclairs très fugaces mais aveuglants de paix et de bonheur.

Vraiment l’ensemble forme une des œuvres littéraires, toutes formes confondues qui m’a le plus marquée dans ces dernières années. Je ne saurai en dire plus. Lisez Blast.

Manu Larcenet / Blast, TIV, Pourvu que les bouddhistes se trompent, Dargaud (2014).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s