Christophe Reydi-Gramond, Un mensonge explosif

Si je n’avais pas prévu d’animer la rencontre avec Christophe Reydi-Gramond à Ombres Blanches samedi 14 à 17h00, je n’aurais sans doute pas prêté attention à son premier roman, Un mensonge explosif. Mais je l’ai lu, et j’ai passé un bon moment.

reydi-GramondLes toulousains ne l’oublieront jamais, le 21 septembre 2001, vers 10h00, l’usine d’AZF, filiale du groupe Total explosait. Des morts, des blessés par centaines … et un témoin de onze ans, Hugo, ornithologue passionné qui ce vendredi séchait les cours et, depuis les coteaux surplombant l’usine, a tout vu, et surtout tout photographié.

Des mois plus tard, la thèse communément admise est celle de l’accident industriel. Mais ce n’est pas celle de Clovis Lenoir, flic à l’antiterrorisme qui ce 21 septembre était sur les traces d’une cellule islamiste et a depuis le sentiment d’être arrivé trop tard. Quand un journaliste enquêtant sur l’affaire est assassiné avec sa famille au Brésil, Clovis commence à se demander combien il y a de manipulations, qui trompe qui, et surtout pourquoi …

Je ne vais pas vous dire que c’est le roman de l’année, ni qu’il est absolument incontournable. Mais il est vraiment bien ficelé, tellement bien que, alors qu’en général les thrillers complotistes ont tendance à me faire fuir en ricanant, j’ai pris du plaisir à le lire.

Essentiellement grâce à l’écriture, nerveuse, fluide qui vous accroche dès le très bon premier chapitre. Ensuite parce que l’auteur tricote bien son intrigue, saute habillement d’un personnage à l’autre, d’un lieu à l’autre. Les dialogues fonctionnent, on sourit souvent, c’est agréablement méchant à d’autres. Bref l’histoire et les personnages fonctionnent.

Sur le complot final on peut sourire, mais après tout, il a le mérite de nous faire croiser quelques personnages et théories bien cintrés et plutôt réjouissants. Et derrière tout ça, les rapports entre mondes politiques, financiers et médiatiques est bien analysé et n’a pas grand chose d’imaginaire ni d’exagéré. Ce n’est pas un scoop, mais il est bon, de temps à autres, de rappeler certaines vérités.

Donc un très agréable moment de lecture, et pour les toulousains le possibilité de rencontrer l’auteur donc le samedi 14 février à Ombres Blanches à partir de 17h00.

Christophe Reydi-Gramond / Un mensonge explosif, Liana Levi (2014).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s