Transmetropolitan

Que mes lecteurs soient remerciés, que leur descendance soit bénie jusqu’à la 5° génération ! Grace à vous, géniaux lecteurs, j’ai découvert Transmetropolitan du génial scénariste Warren Ellis. Quel pied, mais quel pied ! Encore mille fois merci.

transmetro 01Spider Jerusalem vit en ermite depuis cinq ans, quand il est obligé de reprendre du collier, lui le journaliste le plus suivi, craint et haï de la ville. Le revoilà donc sur le sentier de la guerre, à la recherche, coute que coute, de la Vérité. Et gare à tous ceux qui se mettraient en travers de son chemin, politiques, religieux, pourris de toutes sortes. Ne pensez pourtant pas qu’il a de la pitié pour les victimes. Pour lui les victimes sont des moutons bêlants qui méritent leur sort. Alors attention les oreilles, ça va saigner.

« A ouais ? ah ouais ? Mais viens ! Viens ! T’aurais mieux fait de sécher sur les cuisses de ta mère » Ca c’est quand Spider est poli et de bonne humeur. Quel pied ! C’est fou furieux, complètement barré, anti politiquement correct, grossier, ordurier et ça dégage une énergie absolument démente.

Le dessin est à la hauteur de ces courtes histoires aussi survoltées que le « héros », débordant de bruit, de couleur et de fureur. Ca gueule, ça gicle, ça saigne, ça castagne et sa éructe. Wouaw !

Un autre petit extrait pour voir un peu ce que Spider pense des religions de tous poils qui éclosent dans la ville comme les œufs de tortues sur les plages de Guyane :

« Ouais ? Je qualifie ta « foi » de merde ? Ce type a besoin d’aide médicale s’il ne peut pas s’en sortir dans la vie sans croire à un truc invisible. » « Des putains de vampires qui sucez la volonté des gens dont le seul crime est d’être fatigués et d’avoir peur ! »

transmetro 02Voilà, sachez qu’il pousse le bon goût jusqu’à avoir un flingue qui vous file une chiasse de compétition, qu’il aime bien son assistante fort gironde (mais ne la ménage pas pour autant) et qu’il est en guerre contre le Président, entre autres.

Bref un vrai délice, et comme un bonheur n’arrive pas seul, au dos ils annoncent l’année 2, donc la suite pour ce mois-ci. Ouais !!!

Warren Ellis (scénario) et Darick Robertson / Transmetropolitan (année 1) (Transmetropolitan, 2009 pour le recueil), Vertigo/Urban Comics (2014), traduit de l’anglais par Jérémie Manesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s