Le trône de fer, les livres.

Trone-13J’ai été très patient. J’ai attendu que les trois volumes français de la traduction du cinquième volume anglais sortent en poche pour pouvoir les lire d’une traite, sans avoir à m’interrompre. Voici donc en français les volumes 13, 14 et 15 du Trône de fer du génial George R. R. Martin.

Est-il besoin de rappeler de quoi il s’agit ? Depuis que la série (que je n’ai pas vue), cartonne, tout le monde connaît Game of Thrones, ou Le Trône de fer. Des royaumes qui se déchirent, au Nord, un Mur qui protège le reste du monde d’une abomination qui vient avec l’Hiver, l’hiver qui approche justement, et de l’autre côté de la mer, trois dragons qui grandissent alors qu’on pensait en avoir fini avec leur race.

Trone-14Les volumes 13, 14 et 15 nous font partager les aventures de Jon Snow sur le mur, de Brandon Stark quelque part au nord, de Tyrion qui fuit sa sœur après avoir tué son père et de Daenerys qui va apprendre à dompter les dragons … Plus ou moins. Plus quelques autres.

C’est toujours aussi bon, c’est toujours impossible à lâcher. Plus de 1500 pages pour les trois volumes, avec un numéro 13 de transition (peu de castagne, de nouvelles choses se mettent en place), on retrouve des personnages perdus de vue avec les trois précédents, et puis ça repart.

On sent qu’on approche de quelque chose de sérieux avec la menace de l’hiver au nord et les dragons qui grandissent, ce qui n’empêche pas les uns et les autres de continuer à s’entretuer au milieu, comme si de rien n’était.

Trone-15C’est toujours une fantazy méchante, sans pitié, avec des luttes de pouvoirs sanglantes, des puissants qui ne veulent lâcher aucun de leurs privilèges, une réflexion sur le pouvoir, la responsabilité, la religion … Bref ce qui se fait de mieux comme fantazy pour adulte.

Sinon, non, je n’ai pas vu la série, donc je ne sais pas comparer, mais les bouquins sont grandioses.

George R. R. Martin / Le bûcher d’un roi, Les dragons de Meereen, Une danse avec les dragons (A dance with dragons, 2011), J’ai Lu (2013, 2014 et 2015), traduit de l’anglais (USA) par Patrick Marcel.

17 réflexions au sujet de « Le trône de fer, les livres. »

  1. tashagennaro

    Pas vu la série, pas (encore) lu les livres : je me dis en te lisant que ça doit être chouette de se laisser embarquer, et puis j’aime la fantasy quand elle est sombre et bien tragique. Une chose est certaine en tout cas : je me laisserai tenter par les livres AVANT de voir la série.

    Répondre
      1. belette2911

        Déjà fait l’intégrale 1 et j’ai commencé à rattraper mon retard pour la série : les deux premiers épisodes de la saison 2 ! Hop, je m’active !

  2. Zorglub

    J’ai lu l’ensemble des livres il y a deux ans, suite à une chronique élogieuse lue ici même. Impression générale très positive, mais les deux derniers m’ont paru un ton en-dessous : l’intrigue se met à faire des méandres un peu longs à mon goût et je m’attendais à une grande bataille finale avec force effets pyrotechniques : et puis, rien, suite au prochain épisode. On se demande vraiment si l’auteur arrivera à boucler son récit avec seulement deux tomes de plus.

    Répondre
  3. JeanneLaDoyenne

    Jean-Marc, tu devrais te laisser tenter par la série. C’est une autre façon de voir les choses et quand c’est bien fait, ça vaut vraiment le coup. Je n’ai pas lu les bouquins mais j’ai fait l’expérience avec le Seigneur des Anneaux et je n’ai pas été déçu.

    Répondre
  4. Bertrand Mialhe

    La série est excellente aussi. De toute façon, les décalages entre les livres et la série vont aller en se creusant et la comparaison entre les deux sera de pus en plus vaine. L’un ne privant donc pas du plaisir de l’autre, et inversement. Personnellement, j’ai cessé très vite de répondre aux questions de ceux qui regardent à ceux qui ont lu, sauf pour répondre que voir ne dispensait pas de lire. Reste que je continue de me réjouir d’attendre de voir si la série osera tuer des personnages que les romans éliminent sans sourciller.
    Et puis c’est très intéressant de voir ce qui réussit à être un succès planétaire sans perdre trop en complexité. Parce que c’est une série plus politique que de stricte fantasy, et qu’elle ne donne pas non plus dans la facilité.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Je suis bien d’accord avec cette dernière phrase, les amateurs de fantazy un peu simple risquent d’être déçu par cette fiction très politique.

      Répondre
      1. Maïté Bernard

        C’est rigolo, j’ai justement repris la série hier soir, et je suis visiblement à l’endroit même où démarrent les tomes dont tu parles, avec Daenerys sérieusement dépassée par ses dragons!
        Les commentaires précédents m’ont éclairée sur un aspect. C’est tout à fait vrai que c’est une série très politique, et qu’on y retrouve un plaisir à la « House of cards ».

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Je ne saurais me prononcer sur la série, ni sur le lien avec les autres séries, je n’en regarde pas …
        Sinon, bientôt quelques photos d’Argentine je rentre juste, très impressionné par Iguazu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s