Etes-vous aligné ?

La série noire continue à apprendre des risques. Courageux pour une dame de 70 ans. J’avoue que cette fois je suis un peu moins convaincu par L’alignement des équinoxes de Sébastien Raizer. Pas grave, ça ne peut pas marcher à tous les coups.

RaizerWolf et Silver, deux flics parisiens atypiques. Wolf, surnom de Luc Hackman est un ancien commando, avec un passé lourd, un soldat qui ne tient que grâce à son amitié avec Silver. Silver, d’origine laotienne, flic rangée depuis plus longtemps, qui traine aussi un lourd passé.

Ils vont être confrontés à deux affaires : deux morts, assassinés sans raison apparente, une étrange étoile gravée sur la peau. Et Karen Tilliez, qui se prend pour une samouraï, qui a décapité fort proprement un quidam qui ne lui avait rien fait. Derrière ces affaires la Vipère, un psychopathe particulièrement retord.

Qu’est-ce qui marche ? Ce qui marche le mieux c’est que ce roman intrigue. Intrigue et accroche. Pendant des pages, on tourne, fébrile, on se demandant où l’auteur et les personnages peuvent bien aller. Et on est mené comme ça, par la barbichette, jusqu’à la fin. Un vrai savoir-faire à souligner.

On marche ensuite parce que, bien qu’ils nous agacent prodigieusement on s’attache à Wolf, Silver et quelques autres qui tournent autour.

Alors qu’est-ce qui coince ? Qu’ils agacent pour commencer, eux et les autres. Je ne suis pas du tout fan de super héros, sauf quand ils sont assumés avec humour. Et Wolf, Karen, Silver, la Vipère et quelques autres se la pètent grave pour causer comme mes gamins. Et ils manquent singulièrement d’humour et de distance, au point de soupçonner l’auteur de les prendre au sérieux, ce qui pour moi est rédhibitoire.

Parce qu’ils n’ont rien d’humain, se considèrent au-dessus de la mêlée, comme certains personnages de Trevanian, et, ce n’est pas un hasard, je ne suis pas non plus convaincu par la plupart des romans de Trevanian.

D’autre part, les grands discours philosophico-mystico-japonisant me gavent. Pour répondre à la question de l’Indic, non, je ne suis pas aligné. J’aime trop la vie, les copains, la rigolade, la côte de bœuf, le rouge et le chorizo de canard et Aretha Franklin. Et, même si je partage nombre des écœurements des personnages « alignés » (contre le capitalisme ambiant, les individualistes de tous poils, les monsanto et autres parasites …), je les partage depuis ma basse condition d’humain pataugeant dans la boue, parfois avec délice, et pas depuis un piédestal de surhomme.

Les copains de chez Unwalkers ont aimé, et , les indics, fondus et toubibs du polar, moins. A vous de vous faire une idée. C’est ceci-dit suffisamment intrigant pour que je lise, quand elle sortira, la suite annoncée.

Sébastien Raizer / L’alignement des équinoxes, Série noire (2015).

16 réflexions au sujet de « Etes-vous aligné ? »

  1. Norbert

    Mais moi aussi j’aime les côtes de boeuf, du Rhône, le saucisson, le chorizo (notamment portugais fermenté au vin), la déconne, moins la rillette (je préfère les caillettes, spécialités régionales), mais j’ai pas compris : si on aime ça, du coup on est pas « alignés » ? Parce que c’est pas vraiment japonais, c’est ça ?!
    Bon c’est pas ça, mais hier est paru « Sauvagerie », le nouveau Matthew Stokoe, bon sang !!

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Ben oui, les alignés ne mangent rien d’origine animale, ne boivent pas, ne fument pas, ne baisent pas, ne rigolent jamais … Dur et pas très drôle d’être un surhomme.
      Sinon j’ai vu le Stokoe, je le lirai bien entendu.

      Répondre
  2. Norbert

    Quoi ?!! Mais moi je suis absolument à l’inverse total d’un « aligné », à ce moment là !! Je suis perpendiculaire, si il faut, et fier de l’être !

    Répondre
      1. Norbert

        Absolument, et fier de l’être ! (je sentais que « perpendiculaire » n’était pas vraiment approprié, mais j’ai trouvé d’autre dans mes neurones au moment d’écrire…)
        Ces vegan, pfff, rien que le nom – et leur sectarisme – on dirait qu’ils sortent tout droit de Star Trek !
        Ceux-là, y feraient mieux de lire « Celui qui ne dormait pas » de Alessio Viola, ma dernière grosse claque en polar (il faut dire que je l’ai lu récemment, pas à sa sortie en novembre dernier) !!

  3. Françoise

    Heu… Faut pas généraliser sur les vegans quand même. Y en a des qui se prennent pas au sérieux, qui boivent, qui b***, faut pas croire… 😉

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Moi je ne généralise pas, je ne sais pas exactement ce que sont les vegans, sinon que ça me fait penser à une vieille SF des années 60 …
      Par contre, pour être aligné, c’est ceinture, complètement détaché de toutes les basses contingences matérielle, rigolade et plaisirs interdits !
      Bon le méchant, La Vipère est bien cintré mais … mais la majorité des personnages autour sont un peu comme ça, à la recherche d’une « pureté » qui me donne immédiatement envie d’être impur !

      Répondre
  4. wollanup

    Non pas comme Trevanian,(qui lui exagère) quand même et je trouve justement que « les grands discours philosophico-mystico-japonisant  » situés à des années lumière de mon univers ont permis de perpétrer un climat particulièrement mystérieux,sombre,incertain quant aux réactions des différents personnages..

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’ai vu que tu avais aimé. Moi les discours m’ont « sorti » du roman, et j’ai vraiment trouvé un côté Trevanian aux personnages. Et il se trouve que j’adore son western (Incident à twenty miles) mais je suis beaucoup plus réservé sur les deux autres romans que j’ai lu de lui (Shibumi et La sanction).

      Répondre
  5. Fondu Aunoir

    Ca se prend au sérieux, c’est tout à fait ça, dans le mauvais sens des choses, et c’est doublé d’un discours politique, avec le darwinisme social, dont je me demande bien où il va mener.
    (Caroline)

    Répondre
  6. Nicolas

    Mouais, j’ai tenté
    Trop prétentieux (style, personnages, discours…) pour me plaire
    Mais vraie prise de risque de l’éditeur tout de même

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s