Les effets de la canicule ?

Depuis le départ des affaires des trois phares de la pensée française que sont Morano, Lefebvre et Estrosi les occasions de faire des bonds sur son siège ont un peu disparu. Pour laisser la place à un écœurement lent et déprimant.

Et puis on lit ça dans le Monde, sous le titre « Pourquoi Syriza ne peut pas être comparé au FN » : « Le Front national (…) est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d’extrême droite. », et on se dit tient, ils sont de retour ! Ou c’est un des inénarrables de la famille Le Machin qui essaie de se faire remarquer. Et on s’étonne quand même que le lecteur de ce monument de la presse libre qu’est Le Monde ait besoin qu’on lui explique pourquoi Syriza ce n’est pas le FN !

Et puis on parcourt d’un œil distrait et c’est là qu’on bondit ! Avec un triple salto. Parce que ce n’est ni la famille Le Machin, ni un chien savant (enfin savant …) du petit teigneux qui a dit ça. C’est un ministre socialiste ! Bon socialiste … disons participant à un gouvernement élu avec les voix socialistes si on veut être précis. C’est le banquier d’affaire propre sur lui, dents blanches, brushing impeccable, j’ai nommé Macron.

Et quand on retombe de son saut, on se dit que pour dire une énormité pareille, on ne voit que trois solutions :

Soit le cerveau du ministre ne supporte pas la canicule, que ses neurones ont momentanément fondu, et qu’il faudrait le mettre au frais le temps qu’il retrouve un fonctionnement normal.

Soit il nous prend vraiment pour des truffes (ce qui n’est absolument pas à exclure).

Soit il le pense vraiment, et on peut s’interroger sur la pertinence qu’il y a à garder à un poste de responsabilité un gugusse d’une bêtise aussi crasse, et doté d’une vision politique aussi pathétique.

Je vous laisse vous faire votre opinion.

Demain je vous cause de Transmetropolitan, on aurait vraiment besoin d’un Spider Jerusalem chez nous !

16 réflexions au sujet de « Les effets de la canicule ? »

  1. JC

    rectifions, rectifions… le gouvernement – et encore moins Macon (oups) – n’ont été élus avec des voix socialistes ! Un homme se disant socialiste, a été élu par une partie du pays qui ne souhaitait qu’une chose : se débarrasser de ce petit homme qui a fait tant de mal à ce même pays. Après, cet homme a choisi un premier ministre et un gouvernement. Pas le peuple. Donc dans l’équation finale, la variable « socialiste » et vraiment infime et quasiment inexistante. Ce qui nous donne d’ailleurs des sorties pareilles et une politique telle qu’on la subit aujourd’hui.

    je crois qu’il le pense en partie, oui, et qu’il nous prend pour des truffes également. Je crois malheureusement que ceux qui se sont succédé au pouvoir nous ont tous et toujours pris pour des truffes. Mais en même temps, qui pourrait leur en vouloir ? ça a l’air de marcher et de leur rapporter pas mal…

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Certes, je suis bien d’accord avec la rectification. Je voulais surtout éviter de parler de « ministre socialiste », ou alors il faudrait modifier la définition de « socialiste » dans la prochaine édition du petit Robert.

      Répondre
  2. Son

    Jaune, très certainement, mais j’ai bien souri en lisant ton article sur les effets de la canicule ! Pas lu l’article du Monde mais en effet, ya de quoi faire qq salto !

    Répondre
  3. wollanup

    Bien dit et moi c’est Lefebvre qui me manque le plus avec ses allures de mec intello,il me fait vraiment hurler de rire.Les deux autres,on voit quand même qu’il y a quelque chose de grave qui a dû se produire à un moment de leur vie mais lui,c’est le meilleur, parce qu’en plus,il s’y croit comme l’autre blaireau de Peillon qui a réussi à mettre,tout seul,en une année, la merde dans les écoles et bien mieux que plusieurs ministre de droite qui l’ont précédé..

    Répondre
    1. JC

      c’est vrai que Lefebvre avec son Zadig et Voltaire il a mis la barre très haut !
      Mais Morano, quand même, elle vaut son pesant de cacahuètes…
      et moi qui dis à mes gosses que les études sont importantes, comment je leur explique la réussite de ces deux-là ?! Hein ?

      Répondre
      1. Son

        ça…. C’est toute la question 🙂 Parfois pas facile d’expliquer à nos enfants qu’il faut faire des études !!!

  4. holden le busard pêcheur de dorade pas de dora

    Le jour ou vous allez enfin comprendre…. que ce sont tous des buses, et que vous pauvres truffes vous continuez de voter, on sera déjà dans le mur, sinon vous m’avez fait rire, c’est pas tout mais moi je pêche
    a+
    au fait vous faites quoi pour la cueillette des truffes, je sens qu’avec vous je vais me faire des couilles en or
    vous enervez pas je palaisanteuhhhhhhhhhhhhhh

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Pour la cueillette des truffes la question est de savoir s’il vaut mieux un cochon (très efficace mais qui tente de bouffer les truffes) ou le chien (moins bon, mais qui ne mange pas le bénéfice). Sinon je ne me suis jamais fait la moindre illusion sur aucun des zélus actuels. Encore moins sur le Macron avec sa tronche bien peignée de banquier. Mais il a quand même réussi à m’étonner !
      Et ceci dit, à la pêche on ne ralentit pas particulièrement le mouvement qui va dans la mur …

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s