Serge cherche … et trouve une épouse.

Un nouveau Tim Dorsey, c’est l’assurance d’une balade insolite en Floride. Torpedo Juice ne fait pas exception.

DorseySerge est de retour ! Il s’est mis en tête que son horloge biologique lui ordonne de se marier. Or Serge ne fait rien comme les autres. Pas question d’aller de bar en boite, ou de passer par internet. Il quadrille les Keys, ce chapelet d’îles paradisiaques au sud de la Floride et parcourt méthodiquement les carrés, observant les femmes à la jumelle jusqu’à trouver la bonne.

Mais rien n’est si simple. Parce qu’il est accompagné de Coleman, toujours complètement allumé, et qu’il doit bien réparer quelques torts ici ou là. A sa manière. Forte et toujours originale.

Je l’ai lu sur les blogs, et c’est vrai, ce n’est pas le meilleur roman de la série Serge, mais c’est un bon. Et je me suis bien amusé. Ca commence très fort avec un assassinat dont seul Serge à la secret (je vous laisse découvrir comment un cadavre peut avoir six sorties de balles et aucune entrée …). Et avec une entrée en scène de Coleman absolument hilarante.

Ensuite Serge cherche donc à se marier, ce qui ne manque pas de sel. Mais c’est encore le mariage qui est le plus drôle tant notre tueur en série préféré est d’une logique à toute épreuve, ou plutôt qui met tout à l’épreuve. Sa vision du couple est peut-être un peu déformée, mais cette déformation en fera rire jaune plus d’un.

Et au passage, quelques nuisibles passeront de vie à trépas. Donc tout est bel et bon, la Floride est magnifique et peuplée de tarés, les affreux profiteurs qui croisent Serge le regretteront, le lecteur se marre. Que demander de plus ?

Tim Dorsey / Torpedo Juice (Torpedo Juice, 2005), Rivages/Thriller (2015), traduit de l’anglais (USA) par Jean Pécheux.

9 réflexions au sujet de « Serge cherche … et trouve une épouse. »

  1. Zorglub

    Un très bon épisode, même si on peut préférer Florida roadkill ou Hammerhead ranch motel. Vivement le prochain ! Je note que Rivages a 10 ans de retard sur la publication aux EU (sans compter leur manie de laisser le souvent imprononçable titre original).

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s