Les contes façon José Carlos Somoza

Un nouveau roman de José Carlos Somoza, c’est l’assurance de lire quelque chose d’étrange, de nouveau, qu’on n’a jamais lu ailleurs, même pas chez l’auteur lui-même. Tétraméron, s’il est moins dense et enthousiasmant que ses grands chefs-d’œuvre ne déroge pas à la règle.

SomozaSoledad a douze ans. Dans sa classe elle est transparente, personne ne la remarque. Lors de la visite d’un monastère, elle pousse une porte, descend des escaliers, pousse une deuxième porte … Et se retrouve dans une étrange salle, avec quatre personnages, deux hommes et deux femmes qui commencent à raconter des histoires, à tour de rôle.

Parce qu’elle le décide, ou parce qu’elle n’a pas le choix, elle reste. Mais cela va avoir un prix …

Autant le dire tout de suite ce n’est pas le meilleur roman de José Carlos Somoza. On est loin de la puissance, de l’ébahissement provoqué par La caverne aux idées, Clara ou la pénombre ou L’appât (pour ne citer qu’eux). On est ici dans un registre plus léger, avec un recueil de nouvelles qui ont des liens entre elles et que l’auteur a réussi à cimenter avec l’habileté de constructeur d’histoires incroyables qu’on lui connaît.

Si l’on accepte cela (et je l’ai accepté dès l’introduction), on prend un vrai plaisir à lire ces contes, à voir se révéler la personnalité des différents conteurs et à suivre l’évolution de Soledad. Un vrai plaisir qui n’empêche pas d’attendre avec impatience le prochain roman de José Carlos Somoza.

José Carlos Somoza / Tétraméron (Tetrammeron, 2012), Actes Sud (2015), traduit de l’espagnol par Marianne Millon.

4 réflexions au sujet de « Les contes façon José Carlos Somoza »

  1. Zorglub

    De José Carlos Somoza, je recommande chaudement la Dame n°13. J’avais tellement aimé, que j’ai différé longtemps la lecture d’autres titres de l’auteur, de peur d’être déçu (et de fait, j’ai moins apprécié La Clé de l’abîme et l’Appât, même si ce sont de très bons romans).

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      La dame n°13 est génial. Clara ou la pénombre et La caverne aux idées au même niveau. La clé de l’abîme (dont je trouve la dernière phrase absolument géniale) et L’appât très bien, peut-être un petit poil en dessous.
      Avis très personnel et très subjectif.

      Répondre
  2. Zorglub

    Hum… Bon, il faudra que je me décide à lire la Caverne aux idées et Clara et la pénombre, achetés il y a déjà plusieurs années. Quand je pourrai…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s