Le sabre et le goupillon

Les cons sortent du bois … En fait ils ont toujours été là, mais on n’y faisait plus trop attention.

D’un côté un imam qui déclare que la musique est interdite, que les gens qui l’écoutent vont avoir des déficiences … et autres conneries tellement énormes qu’on a du mal à croire ce qu’on lit.

D’un autre, un curé qui dit la même chose, à propos des spectateurs du bataclan.

J’ai pas cherché, mais on doit bien trouver le même genre d’abruti du côté des rabbins et des pasteurs, c’est juste que ces deux-là me sont tombés tout cuits.

On pourrait demander que les cons de ce calibre soient mis hors d’état de nuire, assignés à résidence, condamnés au silence, jetés les mains attachées dans le dos à un concert de *** Et je laisse chacun choisir la torture de son choix.

Le problème si on fait ça, c’est que :

Si on veut interdire ou enfermer la connerie on va manquer sérieusement de prisons.

Et surtout, si on vote de telles lois, pour quoi le pouvoir va-t-il ensuite s’en servir ? Contre qui ?

Par exemple, qui se retrouve assigné à résidence, aujourd’hui ? Des islamistes, sans doute.

Mais aussi tout barbu un peu bronzé. Ne nous trompons pas. Je suis farouchement athée, je suis favorable à l’interdiction des écoles confessionnelles, les curetons de toutes chapelles me filent des boutons. Mais tant que la croyance dans des mythes absurdes n’est pas interdite, je ne vois pas pourquoi on irait perquisitionner chez ceux qui décident de vivre au moyen-âge, tant qu’ils n’emmerdent pas leurs concitoyens.

Et puis, s’arrête-t-on là ? Ce serait dommage. Une situation qui permet de restreindre les libertés des empêcheurs gagner du pognon, des contestataires, des casse-pieds, des casseurs de croissance et de consommation … Hop, assignés à résidence les zadistes, les manifestants, les pas d’accord. Or, à ma connaissance, les zadistes n’ont tué personne, ce sont les gendarmes qui ont tué un zadiste …

Etait-ce prévisible ?

Autant il faut être aussi con que les deux illuminés cités ci-dessus pour penser que les attentats faisaient partie d’un complot de l’état pour avoir les mains libres (on a commencé à entendre des murmures allant dans ce sens), autant il faudrait être d’une naïveté bien coupable pour croire que le pouvoir n’allait pas profiter de la situation pour se débarrasser, momentanément (on espère) et le plus discrètement possible des épines qu’il a dans le pied depuis des mois.

C’est pourquoi le vote de 3 mois d’état d’urgence à la quasi-unanimité du congrès est le signe inquiétant, soit d’une réaction sans réflexion, soit d’une volonté délibéré d’en profiter pour régler quelques problèmes gênants. A moins qu’il ne s’agisse d’une manœuvre pour flatter un peuple que l’on pense imbécile et incapable de réfléchir ; une manœuvre pour essayer de gagner des voix pour les élections à venir. Mais nos représentants ne peuvent pas être petits, mesquins, égoïstes à ce point là …

C’est pourquoi il est salutaire, vital même, que des voix commencent, après des jours de deuil indispensables, à s’élever contre le bruit des bottes.

16 réflexions au sujet de « Le sabre et le goupillon »

  1. Raymond Delley

    Bravo ! Voilà qui devait être dit, et exactement sur le ton dont vous l’avez dit ! Il est des circonstances dans lesquelles les discours pontifiants, les sermons lénifiants, les commentaires intellectualisants ne sont plus de mise ; des situations où il faut appeler un chat un chat et un con un con, imam, curé, pasteur ou rabin. Donc bien dit !

    Répondre
  2. Mary

    « On pourrait construire des asiles de cons, mais…imaginez un peu la taille des bâtiments. »
    André Dussolier dans un film qui, s’il n’est pas du tout un chef d’œuvre du cinéma français, a au moins le mérite de faire bien rire.

    Répondre
  3. martichat

    Nouvelle abonnée, je ne peux que souscrire à la souscription …
    On n’a jamais tué au nom de l’athéisme, mais par contre au nom des religions ça fait longtemps que ça dure et de tous les côtés !

    Répondre
  4. martichat

    Einstein « aurait » dit (pas de preuve…):
    Il n’existe que 2 choses infinies : l’univers et la bêtise humaine, mais pour l’univers je n’ai pas de certitude !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Ca pourrait être d’Einstein … mes parents ont eu un prof de math (il y a bien bien longtemps) qui leur disait que seule la connerie humaine donnait une idée de l’infini.
      Et bienvenue nouvelle abonnée.

      Répondre
  5. Wheelbarrow/Frezzer

    Et juste une réflexion qui n’engage que moi qui ait été agnostique avant de devenir un mécréant anticlérical puis un anarchiste définitivement athée : Dieu est mort, mort aux cons !
    Aller, bonne fin d’année et qu’on ne nous parle plus de 2015.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s