Bonne année 2016

Qu’espérer pour 2016 ? On peut commencer par demander qu’elle soit moins pourrie que 2015, ce qui n’est pas difficile, mais pas acquis non plus.

On peut espérer de grandes lectures. Au vu des programmes de ce début d’année, cela semble acquis (ouf).

On peut espérer beaucoup de lecteurs à nos auteurs préférés, un peu de reconnaissance des mauvais genres par les culs pincés de la culture officielle. Et ça c’est moins acquis.

Si on veut être fou, on pourrait espérer aussi que tous les fanas sorciers, de toutes sortes de sorcellerie (à barbe, rouflaquettes, robe ou soutane …) nous foutent la paix. Qu’ils s’étripent entre eux si ça leur fait plaisir, mais qu’ils laissent les autres boire et manger ce qu’ils veulent, où et quand ils veulent, écouter la musique qu’ils veulent, et baiser comme ils l’entendent.

Toujours aussi fou, on pourrait espérer que les tartufes qui nous gouvernent se souviennent qu’ils appartiennent au parti socialiste, et qu’il regardent un peu dans le dictionnaire ce que le mot veut dire. Et qu’ils changent d’attitude ou de nom.

Et pour vous tous, comme le dit si bien le très modéré Serge de Tim Dorsey, en exergue du blog de l’ami Yan : « All things in moderation… including moderation itself ».

Merde à la modération, merde à l’eau tiède, de l’excès de bonheur, d’engagement, de joie, de rage, d’indignation, d’enthousiasme, d’amour …

Bises à tous et excellente année 2016 !

31 réflexions au sujet de « Bonne année 2016 »

      1. gabbrielle

        Se sian pas mai, siguen pas men: si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins! (de lecteurs du blog par exemple) et non, si nous n’avons pas plus, que nous n’ayons pas moins!
        Et pour les parisiens, tous ceux qui habitent au dessus de Montélimar, je précise que bèn granada veut dire bien prospère, à l’époque où la fortune se comptait en sacs de grains et bèn acoumpagnado sous-entend accompagné de santé (à quoi pensiez-vous donc?) 😉

        Que cette année soit douce pour vous, vos proches et tous les lecteurs de ce blog.

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Merci. Et pour granada, sans avoir le terme exact,j’avais saisi le sens général, grâce au reste de la phrase. mais l’explication est jolie !

  1. Meyer Meyer

    Bonne année Jean -Marc. Pas d’eau tiède buvons du vin. Plein de bonheur pour toi et proches, de bons bouquins, retourne un peu au cinéma tu verras des fois ça vaut vraiment le coup et longue vie à ton blog

    Répondre
  2. belette2911

    Aaah, éternelle phrase chaque année : on est content de quitter une année que l’on qualifie toujours de merde en espérant – pauvres fous que nous sommes – que la suivante sera merveilleuse… mais la vie n’est pas merveilleuse du début à la fin – hélas ou tant mieux – et j’ai appris à me contenter de ce que l’année m’a apporté sans espérer mieux. Je suis sur mes deux pattes, en bonne santé, tout va bien et alors, carpe diem… ;-))

    Bonne année livresque et tout le reste :

    Répondre
      1. belette2911

        Elle fut pire pour certains, mais pas pour tous et je sais toujours que celle qui commence ne sera pas merveilleuse du début à la fin, c’est impossible.

  3. Le Noir

    L’eau tiède est pourtant une belle invention (ne dit-on pas « il n’a pas inventé l’eau tiède, çuilà » et c’est pas un compliment…). Bises et bonané (ou l’inverse).

    Répondre
  4. Maïté

    Bonne année, cher Jean Marc! A toi et ta famille! Et merci pour ton blog! Continue à nous faire découvrir des trucs. Tu vois, hier, je suis passée à la librairie Série B où j’ai acheté un Viveca Sten et, ô joie, et ça c’est à toi que je le dois…le dernier Commissaire Ricciardi! Voilà pour les joies immédiates. Quant aux joies un peu plus lointaines mais de moins en moins, le 20 février, je repars à Buenos Aires, moins d’un an après mon dernier séjour là-bas!!!!!! :-)))))))))))))))))) Je compte les jours!

    Répondre
      1. Maïté

        ¡Más al sur, imposible! Enfin, si on est une baleine…ou un très bon marin, il y a le Cap Horn…et encore plus loin, l’Antarctique. Mais personnellement, je m’arrêterai à Ushuaia! Après je remonte un chouïa jusqu’au fief des Kirchner, El Calafate, puis je vais à El Chaltén, et puis il faudra bien rentrer…Un p’tit coup d’avion jusqu’à Buenos Aires, et un grand coup jusqu’à Toulouse, où je devrai vite me remettre du décalage vu que je travaille dès le lendemain de mon retour (sauf si un volcan chilien décide d’entrer en éruption…)

  5. samgotfield

    Bonne année à toi et à tes proches ! Merci pour tes conseils lectures qui me permettent de découvrir un bon nombre d’auteurs et de lectures futures ! Merci !

    Répondre
  6. Florence63

    Voilà c’est décidé en 2016, je me lance. Je vous laisse un billet de remerciement infini en guise de meilleurs voeux. Je ne commente jamais, mais je lis tous vos billets avec avidité, je suis informée en tant réél de votre production et je m’en sers assidûment dans mon métier de bibliothécaire. Soyez remercié de pour votre production et je vous souhaite de belles découvertes ou de puissants coups de gueule, et pour ce qui est de la tiédeur… on avait compris, c’est pour ça qu’on vous aime.

    Répondre
  7. Françoise

    Je ne peux que me joindre à ma collègue bibliothécaire : ce blog est une mine ! Et meilleurs voeux pour toi et les tiens, en attendant qu’un jour je vienne faire un tour à Toulouse Polars du Sud !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s