Fin de partie pour Teo Szacki

Troisième et dernier volet, La rage du polonais Zygmunt Miloszewski conclut en beauté une trilogie qui est allé en s’améliorant.

miloszewskiLe procureur Teodore Szacki se fait peu à peu à la vie dans la petite ville de province d’Olsztyn. Il est en couple, et son ado de fille est venue vivre avec lui. Il regrette juste de n’avoir aucune affaire intéressante à se mettre sous la dent. Jusqu’à la découverte d’un squelette dans des souterrains mis à jour par des travaux sur la voirie. Dans un premier temps il livre les os à la faculté, pensant qu’il s’agit d’un mort de la deuxième guerre. Mais il s’avère que les os appartenaient, moins d’une semaine avant, à quelqu’un de bien vivant. Un tueur en série, ayant vu trop de séries américaines serait-il lâché dans les rues de la ville ?

La même semaine, Teodore fait une grossière erreur en sous-estimant la plainte d’une femme qui se dit harcelée par son mari. D’erreur en erreur, la vie de Szacki va devenir un véritable enfer.

Après deux volets qui exploraient le passé, Zygmunt Miloszewski conclut sa série avec un polar qui s’intéresse à la maltraitance au sein de la famille. Et au travers de cette peinture qui pourrait être intimiste et réduite au cercle familial, c’est toute la société polonaise actuelle qu’il radiographie.

Voilà pour la thématique. Par ailleurs, Teodore, au moment où il va falloir se séparer de lui, commençait à devenir un de ces personnages que l’on aime dans le polar : tête de lard, grande gueule, langue acéré et as de la formule qui claque, raide dans ses principes mais capable d’humanité, touchant dans ses erreurs et ses faiblesses … Bref le vrai enquêteur de polar comme on les aime.

Et pourtant, au moment où il pouvait devenir un personnage à suivre comme un Montalbano ou un Charitos, l’auteur nous l’enlève. C’est cruel, sans pitié, mais il faut bien avouer que cela donne une grande force au roman.

Zygmunt Miloszewski / La rage (Gniew, 2014), Fleuve Noir (2016), traduit du polonais par Kamil Barbarski.

16 réflexions au sujet de « Fin de partie pour Teo Szacki »

  1. Meyer Meyer

    J’ai hâte de le lire mais ça me fait de la peine de savoir que c’est le dernier.Du coup je ne vais pas l’acheter tout de suite et vais d’abord lire la pile dans ma table de nuit et puis je dois m’attaquer aussi à Donald Winston.

    Répondre
      1. Meyer Meyer

        Don Winslow. J’ai été victime du zèle du « correcteur » d’orthographe de mon téléphone. Ton article sur « Cartel » m’a décidé à m’attaquer à « La griffe du chien ».

      2. Meyer Meyer

        Sans faute mais il faut déjà que je me le procure et j’ai commencé hier le lagon noir de Indradason et j’ai aussi le fils de Nesbonnes, un polar sud africain recommandé par toi, et un pavé de jaume cabréequi m’attendent sur la table de nuit et je lis beaucoup moins vite que toi. Mais je vais essayer de l’intégrer dans la pile

      3. Meyer Meyer

        Effectivement gros programme en perspective. le sud africain c’est les Milices de Kalahari et le cabre c’est l’ombre de l’eunuque. Mais assez discuté il est temps que j’aille rejoindre le lagon noir, j’ai assez glandé sur l’ordi ce soir.

  2. belette2911

    Oh non, c’est déjà le dernier ?? 😥 Bon, dans un sens, ça évitera qu’il se perde un jour dans une enquête insipide et qu’on ne l’aime plus…

    Rassure-moi, il ne meurt pas ????????? *angoissée*

    Répondre
  3. Meyer Meyer

    Eh pas si sûr que ce soit le dernier ! En tout cas c’est le meilleur selon moi de la trilogie et j’avais beaucoup aimé les 2 premier. Un trilogie qui va crescendo contrairement à la dernière de Denis Lehanne. Le plus par rapport aux 2 premiers de la série. Une enquête plus passionnante avec des rebondissements comme dans les meilleurs Nesbo (tiens d’ailleurs il faut que je m’attaque au fils qui traîne dans ma table de nuit depuis plusieurs mois et dont ma tendre épouse m’a dit le plus grand bien
    , mais là je m’égare). Enfin c’est passionnant et ça se lit très vite. Seul bémol une conclusion peut-être un peut trop rapide voire elliptique. En tout cas 3 livres à recommander.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s