Restons sérieux !

Bon c’est pas tout ça mais on n’est pas là que pour rigoler.

Davet LhommeN’écoutant que son courage, votre blogueur préféré va vous parler du livre dont tout le monde médiatique cause, les confidences du Président.

 

 

 

 

Non je déconne ! Je ne lis que les bouquins présentant un minimum d’intérêt ! Des bouquins que je peux donner envie de lire à ceux qui passent par ici, des bouquins que j’ai envie de prêter, ou de faire lire, aujourd’hui ou plus tard, à mes enfants.

Je m’aperçois par contre que j’ai oublié de vous fournir une information sur le dernier festival Toulouse polars du Sud : C’est Victor del Arbol et son Toutes les vagues de l’océan qui a gagné le prix violeta Negra.

VictorDelArbol

Prix disputé puisqu’il était en « compétition » avec

  • Tant de chiens de Boris Quercia
  • Le plus jeune fils de Dieu de Carlos Salem
  • Puerto Apache de Juan Martini
  • Piste noire d’Antonio Manzini
  • La revanche du petit juge de Mimmo Gangemi.

C’est d’ailleurs le Gangemi qui avait été choisi par les lecteurs de la médiathèque de Toulouse qui avaient, de leur côté, participé au prix.

Voilà, ceux-là ils sont tous bien, le Victor del Arbol est excellent, et je suis enchanté pour lui.

 

13 réflexions au sujet de « Restons sérieux ! »

  1. gabbrielle

    Il faut un p minuscule à Président, et encore, je suis gentille, faut supprimer le p, juste résident à L’Elysée. 😉

    Sinon, j’ai vu la sortie du premier roman de Mattias Köping Les diaboliques, ça a l’air terrible, à ne pas mettre entre toutes les mains, coeurs sensibles s’abstenir.
    « C’est l’histoire d’une vengeance.
    L’histoire d’une fille qui affronte une bête.
    Son proxénète, son violeur.
    Son père.
    Drogues, meurtres, esclaves sexuelles, pédophilie. Au cœur d’un village qui borde l’autoroute, entre marécages lugubres et forêts profondes, un monstre se déploie.
    Depuis la Souille, son repère situé au cœur de la forêt, l’Ours dirige son clan d’une poigne de fer et repousse chaque jour les frontières de son empire criminel.
    Sa fille Kimy n’a qu’une obsession : attendre froidement l’heure de la vengeance. Car si personne ne se souvient de son visage, nul n’oubliera sa colère.
    Dans un thriller à la densité paroxystique, Köping prend le lecteur à la gorge et connecte, page après page, les fils d’une bombe à retardement. Une onde de choc étourdissante qui fait figure d’événement dans la scène littéraire française. ».

    Vous allez lire?

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Je n’avais pas prévu de le lire, et je ne suis pas toujours très fan des thrillers. Là je suis dans le Olivier Truc, après il y a DOA et le Wessel Eberhson … Après on verra.

      Répondre
      1. gabbrielle

        C’est les vacances scolaires, non? Un peu de temps pour vos petiots aussi.
        Belle semaine en famille.

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Un peu de temps pour marcher dans le coin, voir les couleurs d’automne, et peut-être terminer le dernier roman d’Olivier Truc et attaquer le DOA !

      1. belette2911

        Il doit en exister si on cherche bien, non ?? On a bien pulvérisé des records de vente avec « 50 nuances », avec « merci pour ce moment » et pour les livres du Nain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s