Un peu de fantasy pour le plaisir

Je continue les récréations. J’avais besoin d’un machin addictif qui se lise facilement. Et de faire une petite pause polar. J’ai essayé Scott Lynch et Les salauds gentilshommes, le tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora. Juste ce que je recherchais.

lynchDans la belle ville de Camorr, comme dans beaucoup d’autres endroits, mieux vaut être riche et puissant que pauvre et orphelin. Locke Lamora est pauvre et orphelin. Et très malin. Et dépourvu de pas mal de scrupules. Sous la houlette d’un faux prêtre, il va grandir et devenir encore plus malin. Et former la toute petite bande des Salauds gentilshommes, spécialisés dans les arnaques les plus flamboyantes.

Faisant fi de l’entente entre la noblesse et la pègre organisée, sans que personne ne les soupçonne, ils vont plumer les plus riches, sans rien donner, ou presque, au parrain local. Jusqu’à l’arrivée d’un mystérieux Roi Gris, et jusqu’à l’arnaque de trop.

Je ne vais pas vous dire que c’est le chef d’œuvre de l’année (ou d’une autre année), mais j’avais besoin d’un roman qui emballe le lecteur, un roman pas trop exigeant mais pas indigent, qui donne envie de se coller dans son canapé au coin du feu, même après une soirée difficile et une nuit courte. Et c’est bien ça que j’ai eu.

Une jolie construction, un décor original et parfaitement décrit, du soin dans les détails du cadre et dans la construction des personnages, et une intrigue qui ne faiblit pas au long de plus de six cent pages, avec ce qu’il faut de surprises, de coups de théâtres, de bagarres et d’arnaques.

Je ne lirais pas que ça, mais, le tome deux viendra sans doute sur mes étagères, à côtés de quelques bonnes séries B avec ce qu’il faut de baston pas bête pour les jours de coups de mou. Car je me suis bien amusé au coin du feu, ce qui est déjà beaucoup. Et ça doit aussi marcher à la plage pour l’été.

Scott Lynch / Les salauds gentilshommes/ Les mensonges de Locke Lamora (The lies of locke Lamora, 2006), J’ai Lu/Noir (2014), traduit de l’anglais (US) par Karim Chergui.

7 réflexions au sujet de « Un peu de fantasy pour le plaisir »

  1. Jean

    Le tome 2 est très bien, le 3 moins convaincant ; on attend un tome 4 qui tarde, même en anglais…

    Bonnes fêtes et merci pour toutes les chroniques de 2016. On attend celles de 2017 avec enthousiasme…

    Répondre
  2. belette2911

    Et bien sais-tu que j’ai essayé de lire ce roman il y a longtemps de ça, encore en belle édition chez Bragelonne, et que je n’ai pas su ??? Pas moyen d’entrer dans le livre !! J’ai déjà dit qu’un jour je devrait retenter le coup… tu me le confirmes !

    Répondre
      1. belette2911

        Non, jamais indispensable, mais parfois, avec le recul, l’âge, une autre disposition d’esprit… les miracles, ça existent, non ? (bien que personne n’ait jamais vu de jambes de bois devant la grotte aux miracles de Lourdes 😆 Je sors).

  3. Regis

    La Fantasy permet de s évader et de refléchir aussi..
    J’avais lu le tome un qui m’avait bien amusé.
    Dans le même genre, je recommande la saga du « Sang des Sept rois » » ( 7 tomes tout de même) chez l’ Atalante.
    C’est superbe et c’est français monsieur!
    L’auteur- c’est un hasard- se nomme Régis Goddyn..

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s