Quelques BD

Si j’ai été moins présent ces derniers temps c’est aussi que je me fais une overdose de comics.

Pour commencer, les nouvelles de chez nous, ou de l’autre côté de l’Atlantique m’ont donné envie de relire Transmetropolitan. Je sais je suis lourd, mais que voulez-vous, c’est un chef-d’œuvre, au même titre que La griffe du chien. Ni plus ni moins. J’ai tout relu c’est grandiose, c’est atrocement d’actualité, et je vous renvoie à ce que j’ai écrit là.

planetary-01Du coup j’ai eu envie de découvrir l’autre BD culte scénarisée par Warren Ellis, Planetary. Coup de chance, l’intégrale est sortie en deux volumes.

Jakita Wagner, le Batteur et Elijah Snow sont l’équipe Planetary. Trois agents dotés de pouvoirs spéciaux, chargés de découvrir ce qui se cache derrière les phénomènes paranormaux sur Terre. Ils vont, au fil de leur enquête, s’apercevoir qu’ils luttent en fait contre les Quatre, qui ont acquis un savoir scientifique hors norme dans les années 60. Et leurs aventures les amèneront à affronter, ou collaborer avec Wonder Woman, Batman ou … Sherlock Holmes et Dracula. Sans compter des fourmis géantes, ou des créatures venues des profondeurs.

J’avoue, j’ai eu un peu de mal à entrer dans la série, dont les épisodes sont asse

planetary-02

z décousus. Mais les dessins, les décors, sont tellement beaux, que j’ai persévéré. Et même si ma culture comics est assez limitée, et si j’ai vu peu de films d’épouvante ou de SF des années d’or, mon petit vernis culturel est suffisant pour que je m’amuse aux références innombrables qui émaillent les différents épisodes.

Puis peu à peu, la magie opère, le puzzle se révèle, et c’est un véritable pied. Que c’est jouissif de voir apparaître telle ou telle référence, de voir les fils se relier, d’apprécier la beauté d’une pleine page. Certes, on n’a pas là la puissance de Transmetropolitan, mais le voyage est magnifique.

deadlyclass2Autre série que je découvre petit à petit : Deadly Class, de Rick Remember, Wes Craig et Jordan Boyd. Marcus Lopez, orphelin après la mort accidentelle de ses parents a vécu dans la rue. Il est sur le point de se suicider quand il est sauvé par une jeune fille, Saya, qui le fait entrer à l’académie des Arts Létaux, qui forme des assassins. Il va vite s’apercevoir que là aussi, les classes sociales existent, et qu’on n’est pas traité de la même façon si on vient de la mafia russe ou mexicaine, que si l’on est un orphelin.

Quatre albums sont déjà parus, qui se terminent sur une épreuve de passage en seconde année … sanglante.

C’est sec comme un coup de trique, sanglant, resserré et violent. Les dessins sont au diapason, une sorte de récit de vie académique ou étudiante où les relations entre les élèves sont un peu plus tendues et nerveuses que dans les collèges anglais ou chez Harry Potter … Très bien si on veut du nerveux bien noir, et je suis curieux de voir la suite, les auteurs ayant le chic pour vous laisser sur un superbe cliffhanger, ou sur de sacrés chocs.

deadlyclass1

Warren Ellis (scénario), John Cassaday (dessin) / Planetary, Urban comics (2016, 2017), traduit de l’anglais par Alex Nilolavitch et Jérémy Manesse.

Rick Remember (scénario), Wes Craig (dessin), Jordan Boyd (couleur) / Deadly Class, Urban comics (2015, 2017), traduit de l’anglais par Benjamin Rivière.

 

 

14 réflexions au sujet de « Quelques BD »

  1. belette2911

    On ne le dira jamais assez : lisez TRANSMETROPOLITAN !!

    Moi, j’ai la larme à l’oeil, je suis en possession du dernier tome de Fables que je vais lire demain, je voudrais me jeter dessus, mais une fois terminé, ce sera terminé… comment je vais faire, moi, après ??

    Répondre
      1. belette2911

        J’y vais molo, pas envie de le finir !

        Preacher, je vais demander à ma biblio s’ils comptent le faire venir, je voudrais le lire aussi.

        Ok, refourgue-nous des bons conseils de lectures, comme d’hab !

      2. belette2911

        C’est fini ! Mais je suis contente pour mon Bigby, je ne me sens plus… Cendrillon et Tottenkinder…. oh putain !

        Chronique dans la semaine, elle est terminée, faut juste qu’elle soit relue et que j’ai un créneau !

      3. actudunoir Auteur de l’article

        C’est fini, et oui. Et il parait qu’il ne faut pas tenter de lire les machins qui ont été publiés ensuite autour de Fables, Faiblards.

      4. belette2911

        C’est ce que j’ai entendu aussi, pourtant, je pensais tenter les mille et une nuits ou cendrillon, ils sont à la biblio, il me semble. Je vais toujours les feuilleter et je verrai bien 😉

  2. Lapazeric

    Visiteur régulier de cet excellent site, je ne poste pas souvent mais je viens toujours y pêcher des jolies trouvailles de lecture.
    Je me permets à mon tour de recommander quelques comics, tout en restant dans la thématique du blog:
    Scalped: portrait choral, sans concessions et virtuose d’une réserve indienne. Ça cogne dur, et c’est juste magnifique.
    100 bullets: dans un veine moins réaliste et plus « tarrantinesque », à chaque histoire, un homme mystérieux propose à un inconnu une malette comprenant une arme et 100 balles intraçables lui permettant une vengeance en toute impunité . Les histoires indépendantes se succèdent mais peu à peu une trame de fond se dessine. Humour très noir, sanglant et dialogues percutants.
    Ces deux sagas, saluées par la presse spécialisée américaine et plusieurs fois récompensées, font actuellement l’objet d’un réédition « intégrale » chez Urban Comics.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Voilà quelqu’un qui m’a parfaitement bien cerné !
      J’ai lu les deux premiers 100 bullets, j’aime, même si le côté décousu me gène parfois.
      Et j’ai lu le premier Scalped. Là je suis fan, complètement !
      J’ai aussi commencé Southern bastards que j’aime beaucoup.
      Je comptais parler de tout ça un peu plus tard.

      Répondre
  3. Lapazeric

    100 bullets, difficile d’aller plus loin dans l’analyse sans « divulgacher ».
    Scalped, c’est que du bonheur de bout en bout. Et d’une maitrise narrative remarquable. Étonnant Aaron aussi à l’aise dans sa production « indépendante », particulièrement sombre, que dans le « superslip » grand public (Thor, Docteur Strange). Si Scalped l’a fait connaitre, il est devenu depuis quelques années un auteur majeur de Marvel. Du travail certes alimentaire mais de grande qualité.

    Répondre
  4. Lapazeric

    C’est vraiment pas évident de te donner d’autres conseils de lecture. Avec Transmetropolitan, Planetary, Preacher, Sandman, Scalped, etc…, tu es clairement dans le très haut du panier et dans ce qui s’est fait de mieux ces dernières années aux Etats-Unis (je ne parle pas du comics underground que je connais très mal).
    Je citerais également Locke & Key et Y, last man on earth.
    Locke & Key est resté plus confidentiel car il n’a pas bénéficié, aussi bien aux E-U qu’en France, de la même diffusion que ses collègues. Mais lui aussi vient d’être réédité. La vie d’une femme et de ses trois enfants qui viennent de déménager dans une petite bourgade et qui doivent faire face au meurtre violent du père de famille. Joe Hill a visiblement hérité du talent de son père. Pour son unique incursion dans le monde du comics, il a écrit une oeuvre magistrale. C’est génialement inventif et d’une justesse bouleversante. En digne fils de…, il y a du fantastique dedans et je recommande absolument.
    Y, le dernier homme, un road-movie qui suit les pas d’un jeune homme (et de son singe) à la recherche de sa fiancée alors qu’une mystérieuse épidémie vient de décimer tous les mâles de la planète. L’idée de départ pourrait prêter à pas mal de dérives graveleuses et/ou misogynes (ou à l’inverse misandriques 🙂 mais l’auteur, Brian K Vaughan évite tous les écueils possibles et livre un récit humain et passionnant.
    Avec ces deux séries, j’ai brûlé mes dernières cartouches :))

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s