Un goût d’inachevé

C’est les vacances (enfin pour l’édition), je continue la découverte des pépites de la collection Une heure lumière du Bélial avec Poumon vert de Ian R. MacLeod. Mais je suis moins convaincu cette fois.

MacLeodSur l’une des planètes des Dix Mille et Un Monde, la jeune Jalila va descendre des cimes glacées et scintillantes des montagnes vers la ville portuaire de Al Janb. Elle va y changer, grandir, découvrir (de loin) le spatioport, et même, surprise, un garçon et son père, perdus et seuls hommes de la planète. Elle y découvrira l’amour, et rencontrera son destin.

On en prend plein les yeux, les oreilles, les narines et l’intellect. Le tout dans une novella. Il faut donc s’accrocher, car rien ou presque n’est expliqué de ce monde assez exotique et étrange. Pas grand-chose n’est creusé. Le poumon vert du titre est à peine cité, le pourquoi de cet univers quasi uniquement féminin ignoré, la sociologie, l’écologie, l’histoire et les religions de ce monde, et des autres planètes à peine suggérées.

C’est tout cela qui m’a gêné. Une immense richesse, à peine effleurée, comme si la novella était une esquisse pour une série de romans à venir. Ne reste plus que le passage par l’adolescence jusqu’à l’âge adulte de Jalila, seule thématique finalement vraiment traitée dans cet univers féminin inspiré des mille et une nuits.

On peut sans doute prendre plaisir à flotter à la surface de cet univers, profiter des senteurs et de la poésie de l’écriture. Pour ma part, malgré de belles pages, je termine le texte assez frustré.

Ian R. MacLeod / Poumon vert (Breathmoss, 2002), Le Bélial/Une heure lumière (2017), traduit de l’anglais par Michèle Charrier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s