Le grand silence

Une découverte pour moi avec Le grand silence de Jennifer Haigh.

Haigh2002, un scandale énorme agite l’église catholique de Boston et sa congrégation en majorité irlandaise. Des dizaines de prêtres accusés de pédophilie, couverts par la hiérarchie. Une tourmente qui touche de très près Sheila McGann dont le frère Art, prêtre, est accusé d’attouchements sur un gamin de 8 ans. Leur mère est atterrée, leur frère Michael, ne veut plus entendre parler de Art, et Sheila qui a pris ses distances avec sa famille se met à douter.

Mais elle ne peut y croire et se met à enquêter, ramenant à la surface beaucoup de secrets dans cette famille où l’on parle peu.

Le grand silence, ou plutôt les grands silences. Celui de l’église catholique bien entendu, qui, plus de quinze ans après ce scandale de 2002, a encore bien du mal à faire le ménage et avouer ses fautes. Et celui de la famille McGann qui, pour préserver sa réputation et sa façade s’est tue, où personne n’a posé de questions, ni cherché à comprendre certains faits restés dans l’ombre.

C’est cette double enquête que mènent chacun de son côté Sheila et Michael, chacun à sa manière, alors que Art semble disposé à se laisser mettre en pièces sans rien faire pour se défendre. Deux enquêtes lentes, bien entendu sans grands affrontements ni violence physique, mais avec une pression psychologique et une tension savamment orchestrées par la narration, du point de vue de Sheila qui reconstitue l’histoire après coup.

C’est fin, subtil, très émouvant, dévastateur dans sa description du clergé, et cela amène à se poser pas mal de questions sur l’attitude que nous aurions, chacun d’entre nous, face à ce type d’accusation touchant un proche.

Jennifer Haigh / Le grand silence (Faith, 2011), Gallmeister (2019), traduit du l’anglais (USA) par Janique Jouin-de Laurens.

8 réflexions au sujet de « Le grand silence »

  1. Choup

    souvent la question que je me suis posée: er si un proche était accusé de ces crimes, comment réagirais-je? je note ce titre en tout cas. J’ai vu il y a quelques temps un film passionnant sur le thème…mais pas moyen de me souvenir du titre… je viens d’aller voir sur mon blog, par chance j’avais chroniqué le film: Spotlight, justement sur cette histoire. Raison de plus pour lire le roman!

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s