Le sourire du scorpion

Le sourire du scorpion de Patrice Gain attendait sur ma pile depuis le début de l’année. Je m’y suis plongé, je n’ai pas été convaincu.

GainTom et Luna, jumeaux de 15 ans se préparent à vivre une belle aventure avec leurs parents et leur guide Goran : La descente d’un canyon sauvage en rafting, dans le Monténégro. Mais la virée tourne au drame quand, après avoir été coincés par un orage, dans un rapide, leur embarcation se retourne et leur père disparaît.

De retour sur les Causses où ils vivent dans un camion, la famille va avoir beaucoup de mal à surmonter le drame, d’autant que le doute sur ce qui s’est vraiment passé dans ce canyon commence à envahir Tom et Luna.

Je reconnais qu’il y a de belles pages dans ce roman, mais pour moi tout a mal commencé, et je n’ai jamais accroché.

Tout d’abord, même en faisant confiance à un guide, il faut être vraiment con pour s’engager dans un canyon dont on ne sait rien, sans même avoir une idée de la météo. A partir de là, je me dis qu’ils ont bien cherché ce qui leur arrive.

Ensuite le narrateur Tom ne parle absolument pas, et ne pense pas, comme un ado de 15 ans. C’est censé être sa voix qu’on entend, pas celle d’un écrivain confirmé qui fait des phrases. Du coup je n’ai pas cru une seconde au narrateur, et par ricochet aux autres personnages.

A partir de là, plus grand-chose ne m’a touché, et il ne restait plus que la curiosité du final de l’intrigue, qui n’est pas non plus une grosse surprise. Donc raté pour moi, pas du tout fasciné comme certains de mes collègues.

Patrice Gain / Le sourire du scorpion, Le mot et le reste (2020).

11 réflexions au sujet de « Le sourire du scorpion »

  1. Jean

    Il y a longtemps que je ne lis plus de polars français…J’ai essayé, mais, non, vraiment, désolé, sans façon…
    Aurais-tu un titre récent (voire plusieurs) à me conseiller…

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Facile !
      Très acide avec une langue bien acérée, Hannelore Cayre, La Daronne et Richesse oblige
      Espionnage, et politique, deux séries géniales : Frédéric Paulin la trilogie avec La guerre est une ruse, prémices de la chute et La fabrique de la terreur
      Dans le même genre, tout aussi génial, DOA Citpyens clandestins, Le serpent aux mille coupures, Pukhtu 1 et 2
      Tout Dominique Manotti, du peux commencer par Sombres sentiers et Lorraine connexion (vieux), parmi les derniers, Racket ou Or noir, ou encore L’honorable société écrit à 4 mains avec DOA
      Pascal Dessaint, Les derniers jours d’un homme ou Le chemin s’arrêtera là
      Très récent l’excellent Donbass de Benoit Viktine
      Très politique, la série de Thomas Bronnec, Les initiés, en pays conquis et La meute
      Toujours politique, avec une légère anticipation, Jérôme Leroy, Le bloc
      Une belle langue, mordante dans Loup solitaire de Serge Quadruppani
      Noir rural avec un très belle écriture, Franck Bouysse, Glaise, Né d’aucune femme ou Grossur le ciel
      Très drôle, Jacky Schatzmann, mon préféré, Demain c’est loin, Pension complète est aussi très bien
      Caryl Férey, Zoulou bien entendu, mais aussi Mapuche …
      Et pour la Guyane, Colin Niel avec la trilogie dont j’ai lu les deux derniers, Obia et Sous le ciel effondré
      Voilà, avec ça tu devrais trouver ton bonheur, si tu me dis quel style tu aime à l’étranger, je pourrai resserrer ou élargir.

      Répondre
      1. Jean

        Merci d’abord pour cette longue réponse !
        Hélas, 3 fois hélas, j’en ai essayé plusieurs dans la liste…
        Je suis plutôt classique, Connelly, Burke, Hillermann, Montalban, Camilleri (en italien ! hein, pas la soupe de Quadruppani), certains scandinaves j’adorais le néo polar : Kaa, Manchette, voir JF vilar…
        J’ai finalement assez bien aimé les Bourcy (Célestin Louise) et Albertini dont parle Trane (je suis un peu corse et un peu marseillais…) ; je déteste Vargas…
        Encore merci, il y a de quoi piocher dans ta liste; mais si tu veux resserrer, je suis preneur…
        Andrà tutto bene !

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Comme je ne sais pas ce que tu as essayé sans aimer, c’est plus dur.
        Les Colin Niel sont classiques, héros récurrent, enquête, belle description du contexte (guyanais).
        J’adore Manotti, les récurrent sont ceux de l’inspecteur Daquin, donc Sombre sentier, à nos chevaux, Kop et nos fantastiques années fric.
        Tu devrais peut-être essayer Schartzmann et Cayre qui sont les deux plus méchants.
        et après les espionnages/politique de Paulin et DOA sont vraiment très bons, et assez classiques dans l’écriture, avec une très belle ampleur du propos.

  2. Trane

    Superbe liste et je me reconnais totalement dedans. Admirateur de Manotti depuis longtemps, je pense qu’il serait dommage de passer à côté de la trilogie de Paulin (dont je n’ai lu que les deux premiers tomes) mais aussi de Cayre, Leroy , Bronnec , j’ajouterai Albertini dont j’ai adoré Malamorte, la suite me fait de l’oeil et fera l’ objet d’une des premières visites à mon libraire.

    Répondre
  3. Cush

    Ce serait dommage, à mon avis, de passer à coté de la belle trilogie marseillaise Fabio Montale de Jean-Claude Izzo (Total Khéops, Chourmo, Solea). Par contre son adaptation télé avec Delon peut rester au fond de la bonde !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Entièrement d’accord, je m’étais restreint à des « nouveautés », disons à part quelques exceptions après 2000, supposant que Montale était déjà connu.

      Répondre
  4. Cush

    En polar français récent le très mélancolique Profil Perdu d’Hugues Pagan vaut vraiment le détour, tout comme le beaucoup plus cynique 19 500 $ la tonne de Jean-Hugues Oppel.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s