Abimagique

C’est chez Yossorian que j’ai lu quelque chose sur Abimagique, novella de Lucius Shepard parue dans la très belle collection de textes courts du Belial. Encore une bonne pioche.

ShepardA Seattle, un jeune home tombe amoureux d’Abimagique, jeune femme sensuelle, une peu enveloppée pour les canons de notre époque, au look étrange. Mystique, sensuelle, adepte de massages qui décuplent l’orgasme … Elle ne répond jamais à aucune question sur elle. Mais elle lui dit que le monde court à sa perte, une perte imminente, et qu’avec son aide, elle peut essayer de la sauver …

Un texte envoutant, tout en non dits, qui laissera le lecteur décider. Sorcière ? Mystificatrice ? Dévoreuse d’homme ? Mère universelle ? Et le jeune homme, celui que l’auteur interpelle à la seconde personne. Y croit-il ? A t’il été drogué ? Que c’est-il vraiment passé ?

Mystères, envoutements, fin du monde imminente, le lecteur doit décider, ou plutôt douter, balancer suivant son humeur au final du texte.

Ce qui est certain, c’est que moi aussi j’ai été emballé et mystifié par Abi. Encore une très belle réussite de cette collection qui, je me répète mais ce n’est pas grave, est esthétiquement magnifique en plus d’offrir de très beaux textes.

Lucius Shepard / Abimagique, (Abimagique, 2007), Le Belial/Une heure lumière (2018) traduit de l’anglais (USA) par Jean-Daniel Brèque.

6 réflexions au sujet de « Abimagique »

  1. Fred

    Magnifique collection et très beau texte en effet.
    Le Bélial poursuit avec bonheur l’édition des oeuvres du regretté Lucius Shepard. C’est d’autant plus louable que Shepard vend malheureusement peu.

    Répondre
  2. yossarian

    Salutations cordiales,
    Lucius Shepard était un auteur brillant, sans doute au meilleur de son écriture dans le format de la novella, mais il a écrit quelques romans qui méritent plus qu’un coup d’oeil. Il faut partager encore et encore l’émerveillement que procure sa prose. Ce que je m’évertue à faire à mon modeste niveau.
    Merci pour le partage.

    Répondre
  3. hauntya

    La collection Heure-lumière est vraiment une merveille. Même si j’en ai lu peu, je n’ai jamais été déçue. Et Abimagique est dans ceux que j’ai le plus envie de découvrir, alors merci pour cette critique qui me permet de voir davantage ce qui peut m’attendre dans cette novella !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s