Vous nous manquez déjà

Je sais bien que 92 ans c’est un bel âge, mais il aurait pu attendre une période un peu moins sinistre Alain Rey pour nous abandonner à notre bien triste sort.

Il aurait pu décortiquer avec gourmandise, et ce sourire dans la voix que j’aimais tant sur France Inter, les mot guerriers qu’affectionne notre Napoléon de gouttière qui va encore ce soir froncer les sourcils, serrer ses petits poings et tenter de prendre la tête du Chef De Guerre, Père De La Nation, sévère mais juste.

J’aurais tant aimé l’entendre nous expliquer l’origine et les évolutions de « Couvre-feu », de « confinement », ou même de « laïcité », qui est confisquée par tous les abrutis qui chassent à droite en s’étonnant qu’il y ait des étagère ceci ou cela dans les super marchés, et bizarrement, ceci ou cela ce n’est jamais l’étagère italienne ou mexicaine.

En ces temps où les plus pourris parmi les pourris tentent de s’approprier les mots, les vident de leur sens, les tordent pour les adapter à leur rhétorique de merde, combien il aurait été indispensable l’éclairage aussi cultivé qu’humaniste de ce grand bonhomme. Je me souviens encore de sa chronique, motivée par un discours moisi, où il avait expliqué, avec quel talent, qu’être « de souche » n’était pas forcément un compliment, la souche étant par essence immobile et morte. Oui vous allez nous manquer Alain Rey, mais merci mille fois pour tout.

16 réflexions au sujet de « Vous nous manquez déjà »

    1. actudunoir Auteur de l’article

      Que faire ? Ben déjà nous parler comme à des adultes, pas comme à des soldats. Préparer les hôpitaux depuis mai, au lieu de filer du fric sans regarder aux entreprises, surtout que l’on sait que sur 2400 contrôles au chomage technique, 800 fraudes avaient été décelées lors du premier confinement. Ne pas inciter les gens à se faire vacciner contre la grippe pour manquer de vaccin au bout d’une semaine. Rien que pour commencer.

      Répondre
      1. Françoise

        Et tester, tester, tester. Ni Macron, ni Castex, ni aucun ministre n’en a parlé. Pourtant j’ai quand même eu l’extrême courage de tous les écouter.

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Moi je fais une réaction allergique … Je n’avais jamais imaginé que l’on puisse avoir des incompétents aussi manifestes au gouvernement. Ils incitent à se faire vacciner contre la grippe, mais sont infoutus de faire un sondage pour savoir combien de personnes veulent se faire vacciner, alors qu’ils passent leur temps à nous bassiner avec des sondages d’opinion à la con pour savoir quel ministre a gagné combien de points. Résultat, ma mère de 81 ans n’ai pas trouvé de vaccin, alors qu’elle est allé en pharmacie 5 jours après le début des vaccinations.
        Ils décident un confinement, qui était prévisible depuis des semaines, mais ne sont pas foutus de réfléchir un peu en avance pour dire si les BTS et les prépas reprennent ou non.
        Ils promettent maintenant de rajouter des lits d’hôpitaux alors qu’on sait qu’il en manque depuis des années.
        Ils ont été infoutus de faire former des étudiants en médecine au boulot en réa pour cette vague totalement prévisible.
        En plus d’être des pourritures libérales au service du fric, ce sont de vrais baltringues, infoutus de faire face à la situation.

  1. Cousteix

    Oui un grand monsieur né vers chez moi. En ces temps d’ignorance un hommage à tous ses dictionnaires (j’en ai plein signés Alain Rey), à tout l’or de ses mots.

    Répondre
  2. Ortiz

    Bien triste perte de cet éminent linguiste qui comme vous le dites ,nous aurait expliqué l’évolution de ces mots que la plupart des gouvernants se réapproprient sans aucun tact.
    Je rajouterai le tristement fameux ” No pasaràn” galvaudé sur toutes les chaînes d’info .

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s