Swag

Qu’est-ce qu’on fait quand on aligne les déceptions, que l’ambiance est sinistre et que les jours baissent ? On revient aux fondamentaux. Et heureusement, cette semaine, Rivages a l’excellente idée de publier la traduction révisée d’un auteur fondamental : Elmore Leonard. Swag.

Franck Ryan est vendeur de voiture d’occasion, mais il y a quelques années il a fait quelques casses. Quand Ernest, Stickey Jr, dit Stick lui vole une voiture sous le nez, il est vexé, mais aussi admiratif de l’aplomb. Alors dans un premier temps il signale le vol, et quand il s’agit de reconnaître Stick au tribunal, il prétend que ce n’est pas lui.

En sortant du tribunal, il l’emmène boire un coup et lui propose de monter des braquages à deux. Pas des banques, trop risqué, des magasins. Et pas à Detroit où la police est féroce, mais en banlieue. Pour cela Franck a édicté dix règles d’or.

Ca marche. Bientôt les deux hommes sont bien habillés, et logent dans une résidence avec piscine, avec des tas de jolies femmes autour de la piscine. Mais les règles créent des exceptions, et la facilité entraine l’imprudence …

Je ne dirais pas que c’est le meilleur Elmore Leonard, mais quelle impression de facilité, de simplicité. C’est, avec les personnages cools et les dialogues impeccables la marque de fabrique de cet auteur.

Tout semble couler de source, tout est évident, les dialogues claquent, les péripéties s’enchainent, on lit sourire aux lèvres, tranquille, sans même s’apercevoir qu’on avance dans le roman. Et puis d’un coup, très vite, trop vite, c’est fini. On a « juste » passé quelques heures de plaisir, hors du temps et de l’ambiance de merde.

Pour cela, merci maître.

Elmore Leonard / Swag, (Swag, 1976), Rivages/Noir (2020) traduit de l’anglais (USA) par Elie Robert-Nicoud.

8 réflexions au sujet de « Swag »

  1. Zorglub

    J’ai quelque part la première traduction, en J’ai lu, et pour l’instant je fais mentir cet éditeur. Au fait quel est le meilleur livre d’Elmore Leonard, dont l’œuvre est quelque peu inégale ?

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Question difficile …
      j’adore ses westerns, en particulier, Hombre, Valdez arrive et Les chasseurs de prime.
      Pour les polars cool, il y a Maximum bob, Zig zag movie, Punch creole, Le kid de l’Oklahoma, La guerre du wiskhy …

      Répondre
  2. Zorglub

    Merci. Je n’ai jamais lu ses westerns, il faudrait que j’essaie. J’avais bien aimé Maximum Bob et Zig zag movie, je note les autres.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Ses westerns, écrits avant les polars, sont beaucoup plus sombres. Et très souvent adaptés au cinéma. Comme le très beau Hombre avec Newman, Un chasseur descalps avec lancaster assez drôle, Valdez également, aussi avec Lancaster si je ne m’abuse, et peut-être le plus connu, adapté d’une de ses nouvelles, 3h10 pour Yuma.

      Répondre
  3. belette2911

    Il faudrait aussi que je revienne de temps en temps à mes classiques quand la morosité s’installe, ou alors, lire les super bouquins que tu m’as conseillé et que tu me tueras si je ne les lis pas 😆

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s