Je suis perplexe …

En ce moment, j’avoue que je suis assez perplexe, et que je ne comprends pas, mais alors pas du tout ceux qui sont contre la vaccination.

Petit rappel, pour les plus jeunes, de mon temps comme disent les vieux comme moi, il y avait encore des gens marqués à vie par la polio. Il n’y en a plus. La vaccination a sauvé des millions de vies dans le monde, y compris celles des quelques rares personnages qui, pour d’excellentes raisons médicales, ne peuvent pas se faire vacciner.

Deux chiffres : 85 % des gens qui entrent à l’hôpital actuellement pour cause de COVID lourd n’ont reçu aucune dose de vaccin, seuls 7% des admissions concernent des personnages ayant les deux doses. La Martinique et La Réunion comptent moins de 15 % de la population vaccinée, résultat, reconfinement. En métropole avec 50 % de vaccinés, pas de reconfinement (pour l’instant).

Bref, le vaccin, ça marche. Alors pourquoi le refuser ?

On peut être un sale con égoïste, qui ne veut pas risquer d’effet secondaire et préfère profiter de l’immunité collective créée par ceux qui se font vacciner. Ceux là peuvent aller crever, de préférence ailleurs qu’à l’hôpital pour ne pas surcharger un personnel déjà bien secoué.

On peut croire que ne pas se faire vacciner est un acte de résistance. A quoi ? Je ne sais pas. A Macron ? Il s’en fout, il préfère sans doute une France soumise à des restrictions de liberté justifiées par la maladie, qui permettent de jouer au petit Napoléon à la télé, sourcils froncés, poings serrés, de refiler un logiciel de merde qui permet de suivre vos déplacement, d’avoir une bonne raison pour interdire les manifs … Et visiblement ça ne réduit pas les bénéfices de ses amis premiers de cordée. Donc c’est un argument assez con.

On peut arguer qu’il ne faut pas donner des sous à l’industrie pharmaceutique qui est une des plus pourrie d’un monde qui en compte pourtant un paquet de bien dégueulasses. OK, mais alors il faut crever chez soi tout seul, sans aller à l’hôpital qui, à ma connaissance, utilise des médicaments. Refuser le vaccin parce que Big Farma c’est des enfoirés c’est aussi con que de ne plus manger de pain parce que des fils de pute spéculent sur le prix du blé. C’est la privatisation de la santé qu’il faut combattre, pas la vaccination.

Il y a ceux qui disent qu’on ne connaît pas assez les effets secondaires. Ben on connaît déjà les effets primaires de ne pas se vacciner : Des morts, des hôpitaux saturés, le confinement, la mort de la culture et du lien social … Et ça ce ne sont pas des effets potentiels, c’est vérifié, donc je prends le risque d’un effet secondaire hypothétique dans longtemps pour vivre aujourd’hui. Pour ceux qui ont peur de ces effets secondaires, n’oubliez pas de ne plus monter en voiture, de déménager loin des villes polluées, de ne plus manger un seul produit de l’industrie agro-alimentaire, de ne plus fumer, de ne plus boire …

Enfin j’ai entendu des compliqués très intelligents qui font des statistiques très compliquées sur les tranches d’âge, les risques,  etc … Pour savoir exactement à partir de quel âge en années, mois, semaines et jours on est mieux protégé en se faisant vacciner que sans le vaccin. Ils oublient un peu vite qu’on se fait vacciner pour se protéger, mais aussi pour protéger les autres, qu’une personne qui n’est pas à risque et forcément amenée, dans sa vie, à croiser des personnes à risque, et que le meilleur moyen de protéger tout le monde, les jeunes, les vieux, les gros, les diabétiques, les stressés, le petits, les grands … et même les cons, c’est d’arriver à la meilleure immunité collective possible. Soit en laissant mourir tous les fragiles pour ne garder que les plus forts, soit en vaccinant tout le monde.

Voilà c’est dit, maintenant, vous pouvez continuer à me lire même si vous êtes contre le vaccin, où vous pouvez comme ça arrive de temps en temps me laisser un commentaire pour me dire que, puisque c’est ça, vous ne me lirez plus. Vous pouvez surtout, si ce n’est déjà fait, aller vous faire vacciner qu’on puisse bientôt boire un coup en vrai en causant bouquins.

88 réflexions au sujet de « Je suis perplexe … »

  1. Michel MERLIER PARIS

    Tout à fait d’accord avec vous !
    Et passer beaucoup de temps à lire est sans doute le meilleur moyen de ne pas propager le Covid.

    Michel

    Répondre
    1. torquemada

      N’oubliez pas de presenter votre pass pour aller boire une mousse et de mettre votre masque pour rentrer dans une librairie.
      Et oubliez le mot liberté de votre vocabulaire.
      La peur mediatique fait des ravages.

      Répondre
      1. actudunoir Auteur de l’article

        La peur médiatique … Les hôpitaux surchargés, les soignants épuisés, ce n’est pas seulement médiatique. Les ravages au Brésil et en Argentine où je connais du monde sont réels. Oui certaines mesures étaient complètement connes, mais la vaccination de masse et la fin des malades graves (ou la presque fin) est la seule solution pour retrouver la vie d’avant.

      2. Torquemada

        Population française en 2020 : 67,23 millions.
        En 2019 elle etait de 67,14 , elle sera de 67,42 en 2021.
        Sacrée pandemie !
        L’age moyen des décès avec (je dis bien avec) le virus est de 85 ans.
        Jean Marc, votre esperance de vie en tant qu’homme en France est inférieure a 80 ans.
        Tout ca pour ca ! Certains ont arrêté de penser dirait Hannah Arendt.

      3. actudunoir Auteur de l’article

        So what ? On n’a pas inventé les urgences surchargées. Combien y aurait-il eu de morts en France sans les mesures prises ? Et je me fiche de mon espérance de vie, mais je ne veux pas vivre sans odorat ou goût, ou refiler cette vérole à ma mère qui est bien vieille mais encore en forme et dont je veux profiter, ni à un très bon pote diabétique. Donc je me vaccine, pour me protéger moi et les autres.

    1. actudunoir Auteur de l’article

      Ca m’est déjà arrivé de faire un billet d’humeur et d’avoir un message me disant « puisque c’est ça, je ne vous lis plus » … Horrible, je n’en ai pas dormi d’une semaine.

      Répondre
  2. Ortiz

    100% d’accord avec vous.
    J’avais vu une vidéo il y a quelques temps où Bolsonaro mettait en garde contre certains effets secondaires du vaccin..les gens allaient se transformer en crocodiles au pire..
    C’est vraiment pathétique pour le Brésil.
    Si on a une chance de s’en sortir par le vaccin,il faut la saisir.

    Répondre
  3. Nigelle

    Je tente un commentaire pour éclairer en partie votre lanterne alors… Dans mon boulot je suis amenée à voir beaucoup de gens très différents et j’ai du coup côtoyé plusieurs antivax. Il y a une bonne partie des gens qui sont sincèrement persuadés que le vaccin va les empoisonner et qu’il y a un complot mondial. C’est dingue je sais mais certains le pensent vraiment et sont terrorisés. Et c’est vraiment compliqué de discuter avec eux (sans parler de les faire changer d’avis) sans avoir l’air de les prendre de haut.
    Et il y a aussi effectivement une partie des gens qui ont été perdus par la communication affligeante du gouvernement. Du point de vue du dernier avec qui j’ai discuté il s’agissait d’une question de confiance : il n’avait pas confiance dans le gouvernement et du coup cette défiance s’étendait à tous les gens qui allaient dans leur sens et il se fichait complètement de ce que je lui racontais sur l’ARN 🙂

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Que ce gouvernement ait géré l’affaire de façon catastrophique, on est bien d’accord. mais y a t’il un sujet qu’ils aient traité autrement ?
      Pour ceux qui croient qu’il y a un complot pour les empoisonner, ou leur refiler la 5G, c’est comme ceux qui croient que la terre est plate, ou que l’homme n’est jamais allé sur la lune, ou que les attentats du 11 septembre n’ont pas eu lieu … On est effectivement démunis. Peut-être la seule façon est de demander quel est le but du complot mondial ?
      Le seul « complot mondial » que je connaisse est celui de tous les fils de leur mère pour nous faire dépenser du temps et du fric à acheter des machins dont on n’a pas besoin pour leur remplir les poches.

      Répondre
      1. Nigelle

        « Que ce gouvernement ait géré l’affaire de façon catastrophique, on est bien d’accord. mais y a t’il un sujet qu’ils aient traité autrement ? » : Tout à fait d’accord avec vous, mais c’est du coup un point sur lequel je ne peux pas tellement discuter. J’essaie de rebondir en disant qu’il faut voir un peu plus loin…
        J’ai essayé cette approche pour le complot mondial (dans quel but ?) mais ça n’a pas pris, c’est assez déprimant.

  4. mimipinson

    Je ne peux qu’être d’accord.
    Professionnelle de santé, j’ai cependant hésité face à ce vaccin innovant.Je n’ai pas peur de dire qu’il me faisait peur, terriblement peur. Mais les longs et difficiles mois à lutter contre ce maudit virus , la certitude qu’on ne pouvait sortir sortir de cette pandémie qu’avec un vaccin , comme pour d’autres maladies que tu as si bien mentionnées, m’ont vite rappelé à la raison. Je ne comprends pas mes collègues qui se rebellent contre l’obligation vaccinale. Nous sommes tenus depuis longtemps à d’autres vaccins obligatoires. Alors pourquoi pas celui-là, alors que nous devons assurer la sécurité de nos patients?
    Ce pass vaccinal, pour peu qu’il soit transitoire, n’est pas liberticide,mais il nous rend au contraire, plus libre de vivre .
    Cela étant, il est temps de repenser l’hôpital, et d’arrêter de le dépecer; il est temps de reconsidérer les professionnels de santé , les payer correctement ( hospitaliers comme libéraux), car je t’assure que la digue est en train de céder……

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Entièrement d’accord avec le dernier paragraphe, et pendant le premier confinement, si je n’ai pas été covidé, j’ai eu par contre de fortes crises de nausées chaque fois que notre Napoléon de gouttière, ce putain de Tartuffe, faisait l’éloge de soignants qu’il venait juste de faire matraquer par ses flics quand ils faisaient des manifs pour hurler que l’hôpital était en train de crever.

      Répondre
  5. luchdx

    Psarteck! Comme on dit chez moi! Merci Jean-Marc!
    Et historiquement, il n’existe pas de vaccins dont les effets secondaires sont apparus des années plus tard. Sources à l’appui. Et comme tu le rappelles Jean-Marc, on connaît les effets primaires et vérifiés de cette maladie; de plus, on ne connaît pas ses effets secondaires, qui peuvent être désastreux. Une chose est certaine: ce virus a déjà tué plus de 4 millions de personnes dans le monde dont 112 000 rien qu’en France et ce, malgré les mesures barrières mises en œuvre. Juste des faits! Je m’en cogne du pourcentage que cela représente, c’est déjà trop pour moi.

    Répondre
  6. Jmarc Lernould

    Merci d’avoir su exprimer ce ressenti, alors que je me sens si désarmé pour contrer ces anti vaccins à la logique ahurissante. Ces manifs me rendent dingue.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Quoi qu’il arrive il faut toujours lire et relire Carl Hiaasen. Qu’est-ce qu’il devient d’ailleurs , ça fait longtemps qu’on n’a pas eu de ses nouvelles.

      Répondre
      1. actudunoir Auteur de l’article

        Il y en aurait deux en retard. Ma crainte étant qu’il se vende mal ici et que donc les éditeurs hésitent à payer les droits et la traduction.

  7. regis

    Merci…. un ( petit) bémol: je connais 2 personnes vaccinées 2 deux fois qui n’ont pas obtenu leur pass. L’une, bénévole dans une maison de retraite qui avait été vacciné avec les pensionnaires n’a pas obtenue le truc depuis plus d1 mois en raison de défaillances sanitaires.. L’autre qui anime un salon littéraire depuis des années en raison des mêmes problèmes

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’avoue que là je ne comprends pas non plus. Ma vieille mère qui n’est pas très nouvelles technologies est allé dans une pharmacie avec sa carte vitale et il lui ont délivré le pass …

      Répondre
  8. keisha41

    Merci! Un bon billet d’humeur avec des gros mots, qui fait bien le point, pour mon lundi, merci!
    Je connais une personne style complot mondial et tout ça, on évite le sujet… En dernier, le truc avec Jacques Attali. je fatigue. Mais qui part en vacances en famille, avec test et voilà.
    Ma p’tite maman bien âgée a demandé à être vaccinée dès décembre dernier (elle a ensuite dû attendre des mois, évidemment) et actuellement parle de vouloir une troisième dose… ^_^ Vivent nos anciens, qui eux savent ce qu’on doit à la vaccination.
    Après, reconnaissons que la communication n’est pas toujours bien au top!

    Répondre
  9. Ariane S

    Saine et juste colère .Et ne pas oublier de dire aux Anti-pass que ce n’est pas le pass qui est liberticide mais plutot le virus …

    Répondre
  10. iotop

    Bon jour,
    Pour la polio, il a fallu 50 ans pour le vaccin, et puis pour d’autres maladies encore moins (20 ans – 10 ans) jusqu’à récemment 4 ans pour Ebola, et avec des retours d’expériences. Et maintenant à peine 6 mois … qui fera mieux ?
    C’est un article à charge et je comprends mais je comprends aussi celles et ceux qui restent en retrait. Chacune et chacun est libre de son corps (à preuve du contraire). Et on sait bien que même vacciné on peut être malade (voire gravement) et on peut être porteur et retransmettre.
    Les variants resteront …
    Max-Louis

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Chacun est libre de son corps dans une certaine mesure. Il y a des vaccins obligatoires. Si on veut aller en Guyane, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire, mais on n’est pas obligé d’aller en Guyane. Oui, on peut être vacciné et malade, oui on peut transmettre, mais les statistiques ne laissent aucune place au doute, plus il y a de gens vaccinés, moins il y a de cas graves, moins on encombre les urgences, plus on peut y soigner les autres maladies … Donc se faire vacciner permet également que les autres malades (cancer …) ne doivent pas reporter leurs soins. Bref à charge, et assumé.

      Répondre
      1. iotop

        « Chacun est libre de son corps dans une certaine mesure » : pas « dans une certaine mesure » mais complètement. Par exemple, si vous refusez d’être soigné.e à l’hôpital, il existe un papier de décharge à signer … Aussi, il existe ce mot qui est le : consentement.

      2. actudunoir Auteur de l’article

        Ben si on veut aller dans certains pays, certains vaccins sont obligatoires. On peut toujours choisir de ne pas y aller. Et si on veux mettre son gamin en crèche, là aussi certains vaccins sont obligatoires. Après on peut aussi aller vivre seul dans une cabane au fond des bois.

  11. Jeff8

    Loin d’être en accord avec le gouvernement,mais quand je vois des politiques de certains partis avoir le mot Libertés à la bouche ! No Comment.Alors,être systématiquement contre tout au risque d’avoir un nouveau confinement et tout ce que ça comporte;je suis d’accord avec ton billet.Réfléchissez !

    Répondre
  12. Nico

    Pas un mot sur la fermeture des lits ? Des services d’urgence fermés la nuit dans quantité de petits hôpitaux de province non rien…

    Dans les Antilles, il y a un problème chronique d’infrastructures mediiles mais bon il n’y a que le mot vaccin à la bouche de la majorité silencieuse bref..

    Le réel bénéfice du vaccin c’est vers les personnes âgées qui ont des commorbidités hein.. 82-85 ans la moyenne d’âge pour les gens qui ont malheureusement perdu la vie.

    Je retrouve dans ce billet le même regard que celui publié avant le confinement sur les gilets jaunes de cette France de la périphérie. Droit dans tes bottes.

    Anti vax non anti pass sanitaire ! il y a des éléments de langage et de rhétorique type chaînes d’information en continu sur les intervenants ici.

    Bonne journée

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Il y a une chose qui m’agace dans ce post c’est la comparaison avec le regard sur les gilets jaunes. J’espère qu’on peut penser que les gilets jaunes ont des raisons très sérieuses de manifester, que les répressions du gouvernement sont fascisantes et penser également que les anti vax ont des arguments très cons, ou très individualistes.
      Je ne suis pas anti gilets jaunes, je suis anti, anti vax.
      Et d’accord sur la saccage de l’hôpital, mais on peut aussi se battre sur plusieurs fronts. Je ne pense pas être très macroniste …
      Quant à l’argument de la moyenne d’âge … ma mère est dedans, j’ai un pote diabétique qui rentre dans les critères, il y en a des centaines de milliers comme eux, le vaccin est gratuit pour tous, pourquoi ne pas faire un geste pour les protéger et continuer à les voir en toute sérénité ?
      Sur le pass, comme d’habitude, Macron a joué au chef de guerre avec gros yeux et poings serrés. Sans laisser le temps aux jeunes en particulier de trouver des créneaux de vaccination, ce qui est très con, une fois de plus. Mais un pass applicable au 1° octobre, pour éviter de nouveaux confinements, la fermeture des théâtres et ciné ou des bars, je suis plutôt pour.

      Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Que dire d’autre que navrant. Avant ce genre de conneries, ça n’allait guère plus loin que le repas de famille avec le tonton très con ou le comptoir du bistro après les 6 premiers pastagas. Maintenant c’est public.

      Répondre
  13. Nico

    Le concept du pass sanitaire pour accéder à certains lieux m’est insupportable ! Faire des distinctions entre les citoyens mais ou-va t’on ? Société de surveillance et de contrôle en marche allons y gaiement. Les sociétés occidentales sont totalement flippées…

    Licencier des salariés pour refus de vaccination, sans rémunération pendant deux mois et sans pouvoir travailler à côté, rupture unilatérale des cdd ????? Hé Ho !!!!

    Quelqu’un peut me dire où sont les syndicats, partis politiques ???

    Le boom des vaccinations après le discours du jeune macron s’explique par le fait que les français veulent continuer à être « libre » et pas par volonté de solidarité entre classes d’âges. C’est du pipeau tout ça du marketing publicitaire. Quelqu’un de vacciné ne craint rien non ?

    Vaccinons les personnes les plus à risques (obésité, co-morbidités, aînés,etc..) mais la France entière ça ne tient pas debout un seul instant. Vaccinez des jeunes en bonne santé m’enfin..

    Je ne suis anti, anti vax hahaha la plupart des manifestants sont anti passe sanitaire soyons honnêtes les anti vax sont minoritaires (les quelques incidents sont montés en épingles par bfm cnews lci et Franceinfo pour éviter de parler du nombre de gens en colère dans les rues des villes de France.

    Belle inversion accusatoire de complotisme de l’anti complotisme ! Du beau sophisme !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Le pass sanitaire n’est pas un objet de surveillance et il y a déjà pleins de lieux qui sont fermés à pleins de gens. Déjà les lieux très chers, fermés à ceux qui n’ont pas de tune, les boites de nuit à ceux qui ont une gueule de métèque, mon lieu de boulot aux moins de 18 ans (non ce n’est pas un sexshop), les terrains de golfs à ceux qui ne sont pas membres, les plages privées de la méditerrannée …
      Ne vacciner que les personnes à risque est un stupidité scientifique. Le vaccin est efficace à 85 %, donc si on laisse circuler le virus, 15 % des personnes à risque chopperont le COVID. Tant pis pour eux, ils n’ont qu’à crever. Tant pis pour ceux qui ne se savaient pas à risque, tant pis pour les « pas à risque » qui vont morfler quand même. On peut aussi la jouer « grippe espagnole », on laisse faire, on ferme les hôpitaux, que les plus forts survivent et que les autres crèvent, ça fera des économies pour la sécu et les caisses de retraite et du boulot pour les survivants.
      Je serais complètement anti pass si le vaccin était payant, ou s’il n’y en avait pas pour tout le monde. Ce n’est pas le cas. Cela ne me choque pas qu’on exige des personnels soignants qu’ils soient vaccinés. Comme ça ne me choque pas que les pilotes d’avion, ou les conducteurs de train et de camions passent des visites médicales et soient obligés d’arrêter de bosser quand ils commencent à mettre la vie des gens en danger. Après comment s’étonner que ce gouvernement en profite pour chier sur le code du travail ?
      Donc se dire anti pass mais pas anti vax est, de mon point de vue au mieux un enculage de mouches (excuses le vocabulaire), au pire une hypocrisie, si les gens se font vacciner le pass tombe de lui-même et on pourra recommencer à s’occuper de choses plus importantes et plus graves, comme le démantèlement du service public, de la santé à l’école, le saccage du droit du travail, les cadeaux systématiques aux rentiers, le massacre des retraites …

      Répondre
  14. ANDRE M.Josée

    Merci pour ce coup de g—-e, Vous émettez souvent des avis qui me parlent, ça fait du bien et vos notes de lecture me sont précieuses. Continuez !

    Répondre
  15. Marilys Cogo

    Ouah! Beau débat. Je continue à apprécier totalement votre point de vue ne vacciner que les personnes a risque est en effet stupide. Et plus tôt on sera debarrasse du covid, plus tôt on pourra s’intetesser aux auttes problèmes actuels dont le climat n’est pas le moindre
    Voir

    https://www.lemonde.fr/planete/video/2021/07/11/comment-le-changement-climatique-va-bouleverser-l-humanite_6087906_3244.html#xtor=AL-32280270-%5Bdefault%5D-%5Bandroid%5D

    Bonne soirée

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’ai vu cette vidéo, et j’ai un collègue assez proche qui a participé au dernier rapport du GIEC. On a des problèmes plus graves que savoir s’il faut vacciner au dessus et au dessous de 18, ou 25 ou …

      Répondre
  16. Meyer Meyer

    Bravo pour l’article. Je partage tout ce qui est dit ainsi que dans tes réponses au commentaires. Je suis aussi également assez vieux pour me rappeler la jambe atrophiée de ceux qui avaient eue la polio. Je n’ai jamais oublié l’agent d’entretien de mon école primaire. A propos de polio, ne pas hésiter à lire ou relire lire Nemesis de l’immense Philip Roth (comme toute son œuvre d’ailleurs). Oui, ne pas se faire vacciner est un comportement égoïste (pour une fois que je suis d’accord avec Macron). Oui, c’est lâche. Non, le Covid n’est pas un rhume et même si la population n’a pas été décimée, le système de santé est en danger et les conséquences collatérales ne vont pas tarder(cancers at autres maladies non détectés, maladies ou suicides suite aux pertes d’emplois ou d’entreprise, coût économique durable…). Bien sûr les années d’économie sur l’hôpital (et ça ne date pas de Macron, mais ça remonte à 40 ans) n’ont rien arrangé. Enfin, j’ai une révélation a faire a nombre d’anti vax :la Terre n’est pas plate !
    Portez vous bien et bonne lecture! Je suis plongé dans vie et destin de Vassily Grossman (pavé de 1200 pages !) : c’est magnifique !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Pour ma part je suis en train de terminer un bouquin croate (pas polar) très réjouissant conseillé par une de mes libraires préférées. Vive les librairies !

      Répondre
  17. lanfranchi

    bravo je ne l’aurais pas mieux dit contrairement à Cyrano !!!
    si l’on veut retrouver  » la vie d’avant » (on dirait de la SF) qu’une seule solution: vacciner au maximum pour atteindre enfin les 70 à 80 % de vaccination collective qui nous protégera, comme cela a été le cas avec les vaccins polio, diphtérie …. et celui de la variole que l’on a réussi à faire disparaitre ce qui n’est pas un mince exploit.
    je refuse d’envisager de poursuivre à vivre avec le masque, les « gestes barrières », le pass…
    Tant que les 80% ne seront pas atteints dans le monde entier on aura toujours des mutants source de nouvelle vague. Horrible et sombre perspective.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Le problème est double. Convaincre les enfants gâtés de pays riches, et envoyer des vaccins dans les pays moins riches qui les attendent avec impatience.

      Répondre
  18. michelbach31

    Tout à fait d’accord avec toi, Jean Marc.
    Un bémol tout de même : le logiciel de merde qui permet de suivre nos déplacements … tu veux parler de TousAntiCovid ? Si oui, nous n’avons pas compris la même chose. Le logiciel en question permet juste de savoir si tu as été à proximité de quelqu’un qui est lui aussi muni de l’appli. Et ce quelqu’un personne ne le connait … On est loin d’une nouvelle sorte de GPS

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’ai de gros doutes sur la sécurité d’un logiciel qui envoie du bluetooth artout, et autant sur celle des sites centraux qui récupèrent toutes les données.

      Répondre
  19. Guillaume La Tchèpe

    Je veux juste apporter un court témoignage sur le virus touchant les personnes « jeunes ».Deux 2 de mes collègues de boulot, sans comorbidité, un homme et une femme, 42 et 44 ans, se trainent des Covid Long depuis plusieurs mois (essouflement pour le premier, Lupus activé par le virus pour la deuxième). Voila, ça convaincra peut-être certains qui me lisent de se faire vacciner, d’autres me traiteront de mythomane collabo. Faites votre choix !

    Répondre
  20. Zorglub

    Bravo pour ce billet salutaire ! La semaine dernière, j’ai perdu du temps à échanger sur YouTube avec des anti-vaccins/anti-passes sanitaires, et c’était un dialogue de sourds : les types sont par exemple persuadés que le vaccin va rendre stérile ou déclenchera des cancers, ou que le gouvernement instrumentalise la crise pour mettre en place un contrôle social à la chinoise. Dans ce dernier cas, c’est digne de l’Etat profond de l’Ange gardien de Jérôme Leroy, mais il n’existe que dans les romans. J’ai fini par couper court à ces « discussions » stériles.

    Répondre
  21. Damien

    Je suis vacciné depuis plusieurs mois.
    Mais j’ai quand même une pointe d’inquiétude quand je vois Macron mettre en place son « pass ».

    J’aimerais être sûr que ce genre d’outils finira enterré bien profond quand on n’en n’aura plus besoin. Et connaissant Macron et ses sbires, et vu le contexte social explosif des mois/années à venir, j’ai peur que ça ne soit pas le cas. Un peu comme le fichage ADN réservé au départ aux pédophiles et qui maintenant trouve principalement son utilité pour surveiller manifestants et syndicalistes.

    Sinon, complètement d’accord avec le reste. Ceci ne remet pas du tout en cause l’intérêt de la vaccination.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Effectivement, toute mesure de restriction de liberté ou de flicage est inquiétante, mais plus vite l’épidémie sera sous contrôle, plus vite nous pourrons demander, exiger, la suppression de tout ce qu’on nous impose depuis un an et demi.

      Répondre
  22. belette2911

    Je peux comprendre que certaines personnes aient peur du vaccin, j’en connais, elles ne sont pas des anti-vax, ni des complotistes, juste des gens qui se méfient, qui ont peur, qui… qui surtout ne me font pas chier parce que moi je me suis faite vacciner :p Mais je peux comprendre leurs peurs, même si pour moi, c’est irraisonné, mais les peurs sont souvent…

    Pour les autres, complotistes en tout genre qui nous parlent de résistance sans savoir ce que c’est vraiment, je les évite, je les fuis, je détale en courant. Toute ma famille proche est vaccinée, deux fois, protégée contre les formes les plus graves du virus et ça me soulage. Personne n’a eu d’effets secondaires graves ou bénin. 😉

    Bisous à toi et bonnes lectures parce qu’il n’existe pas de vaccin pour la lecture, ouf !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Moi la lecture, c’est comme Obélix avec la potion, je suis tombé dedans tout petit.
      Sinon, c’est incroyable pour moi d’avoir plus peur du vaccin que de la maladie, mais j’ai renoncé à comprendre beaucoup de choses.

      Répondre
      1. belette2911

        Une connaissance de ma soeur, qui est enseignante, a peur que le vaccin ne lui foute la 5G !!!!! Sérieusement ???

        Si tu n’as pas fait la maladie, ou si tu l’as fait en version « douce », que personne de ton entourage n’a été entubé et au plus mal, la maladie ne te fera pas peur… Même moi, maintenant, elle me fait moins peur !

      2. actudunoir Auteur de l’article

        De mon côté je connais deux personnes, 18 et 55, pleine forme, qui ont galéré pendant plus de 6 mois. Et le frère d’un copain qui a été intubé. ca fait 3, ça fait beaucoup trop.

      3. belette2911

        J’ai entendu parler de certains que nous connaissions, mais pas des connaissances directes, genre « tu sais le petit-fils/cousin/fils/fille de Machin, non, tu n’as jamais vu son/cousin/fils/fille mais tu connais Machin »… Rien dans mon entourage propre, si ce n’est une copine à ma soeur (que je connais bien) qui a fait un covid doux, c’est tout.

  23. patdepp

    Je te comprends tout à fait et te soutiens à 100 % dans tes propos ,peu être parce que je suis un « vieux » comme toi .
    En tout cas tu as réussît à me faire sourire en te lisant et……çà fait du bien.

    Répondre
  24. Jourdan

    Oui à la vaccination. Il y a tellement de pays qui aimeraient avoir plus de vaccins.
    Pour le pass, je mettrai un bémol, humainement parlant c’est difficile de refuser l’accès à un café à des personnes âgées en grande précarité,seules,surtout en été, qui savent même pas ce que c’est un Qr code.
    Sinon je suis d’accord pour le reste.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Je sais, cela a été compliqué pour ma mère. Mais il suffit d’aller en pharmacie, de présenter sa carte vitale pour récupérer la version papier.

      Répondre
  25. romain

    Merci pour ce post !

    J’en profite pour déballer mon sac. Je viens de passer une dizaine de jours à la campagne parmi
    des personnes plutôt réfractaires au passe sanitaire et au vaccin. Je ne les comprends pas. Ce sont des personnes éduquées, cultivées et avec des valeurs de vie géniales mais pourtant…
    Plusieurs fois, ils ont fait état de clusters liés à des fêtes de villages ou autres et avec prises de nouvelles de connaissances atteintes.
    Je n’ai pas participé aux débats, potentiellement trop conflictuels et je n’étais pas là bas pour ça.
    Ils sont un peu anti système, anti gouvernement et en « résistance ». Soit. Cela ne les empêche pas de bénéficier et de profiter du système quand cela est nécessaire, comme tout un chacun.
    De par leurs activités et leurs lieux de vie, les confinements ont été très softs pour eux et peu respectés. C’est sûr qu’il est plus difficile de s’émanciper de certaines règles avec ce système de passe sanitaire.
    Encore une fois, je ne comprends pas que des personnes aussi généreuses en tout point puissent faire acte d’un tel égoisme et ou aveuglement concernant cette pandémie (bien que je puisse comprendre, les craintes, les questionnements, certaines réticences…).

    Se faire vacciner, ce n’est pas faire allégeance au gouvernement, ni au capitalisme, ni à Big Pharma, ni à Bill Gates et j’en passe… c’est devenu, à mon sens, une question de devoir et de responsabilité.

    PS : je n’ai pas de préjugés sur la campagne, j’en viens mais je vis actuellement en ville.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Certes, mais à un moment il faut aussi arrêter les grandes discussions et passer au concret, effectivement, si 90 % des gens se font vacciner sans faire des calculs à la con et avancer des arguments bien individualistes, le pass devient obsolète et la question ne se pose plus.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s