Deux films pour se mettre de bonne humeur

Deux films très différents pour vous donner la pêche en cette rentrée bien morne.

Le premier est français, il passe partout, et il fait du bien, il s’agit de Un triomphe d’Emmanuel Courcol avec, entre autres, Kad Merad. Vous avez sans doute vu la bande annonce, ou entendu parler du film. Un acteur qui ne joue plus depuis un moment accepte, pour l’argent, de donner des cours de théâtre en prison. Ce qui commence avec quelques détenus peu motivés par les fables de la Fontaine, va se transformer rapidement en une aventure d’une tout autre ambition : monter En attendant Godot et faire le pari d’aller présenter la pièce dehors.

Comme Kad Merad, le réalisateur fait le choix de ne pas chercher à savoir pourquoi ces hommes sont en prison, on en saura peu, très peu, sur leur vie avant. Tout est concentré sur leur vie maintenant, les contraintes de la prison, et l’évasion que constitue le travail sur la pièce. On s’attend bien entendu au schéma classique : apprentissage, difficultés, obstacles, puis triomphe. Sauf que le triomphe survient plus tôt que prévu et que quelques surprises vous attendent.

C’est drôle, très drôle, parfois émouvant, les acteurs sont tous absolument géniaux, et ça vous file une patate du tonnerre, vous ressortez de là avec un grand sourire. Que demander de plus ?

Pour le plus, vous pouvez vous précipiter voir un film argentin : Le braquage du siècle. Inspiré par le vrai casse du Banco Rio en 2006, lui même inspiré, en partie, par le fameux casse de Spaggiari. Je ne vous cite pas le réalisateur ou les acteurs, ils sont inconnus ici. Classique dans sa construction, avec conception du casse, recrutement des complices, réalisation, puis …

Le braquage du siècle, affiche

Je suis curieux de savoir, si vous y allez, ce que peut en penser un français qui ne parle pas le porteño, à savoir l’argentin de Buenos Aires. Parce qu’au-delà d’un excellent scénario, la tchatche des acteurs est absolument géniale. Et c’est tellement, mais tellement argentin ! Une comédie hilarante quand on comprend la VO, forcément édulcorée en VF vu l’inventivité en termes d’insultes en VO. Ceci dit, rythme, performance d’acteurs, humour, inventivité du casse et, cerise sur le gâteau, une musique absolument enthousiasmante qui joue avec les références à différents genres de musiques de cinéma populaire (du big band, style panthère rose, au rock en passant par le western).

Un vrai plaisir, de quoi vous mettre en joie pour quelques jours.

11 réflexions au sujet de « Deux films pour se mettre de bonne humeur »

  1. Jourdan

    Un triomphe,c’est vraiment très bien joué. J’aime bien Kad Merad qui est touchant et profond très souvent dans ses rôles. A voir vraiment.
    Le braquage du siècle, ça a l’air désopilant et truculent dans les dialogues. L’argentin,l’idiome, de Buenos Aires est particulier par son histoire.
    Après tout c’est déjà pas si mal si on passe un bon moment avec cette comédie.
    Merci pour l’info.

    Répondre
  2. Marc Pindard

    C’est vrai. Le braquage du siècle est vraiment excellent. Effectivement, on retrouve dans un autre style, le côté argentin de l’excelent film Nueve Reinas (Les neuf reines) L’accord avec la musique est assez extraordinaire. Et comme souvent avec les films argentins (enfin avec ceux qui arrivent jusqu’ici) les acteurs sont incroyables.
    Ce dimanche,pas grand monde dans la salle. Il faut vraiment y aller et faire de la retape avant qu’il ne soit déprogrammé.

    Répondre
  3. Ortiz

    Oui il faut retourner au cinéma.
    Bien aimé Le Triomphe ,Kad Merad est lumineux. S’en sortir par la culture c’est un message qu’il faut rappeler. Le film atteint son but.
    Dans un autre genre,le bracage du siècle, une bonne comédie qui rappelle cette façon de râler de Darín dans El Chino. Désopilant.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      En accord avec tout. Et pour Darin, même quand il n’est pas dans un film on pense à lui ! Il faut dire qu’effectivement on l’aurait très bien vu dans le rôle du négociateur. Ceci dit l’acteur qui a le rôle, qui a d’ailleurs un peu le même regard que Darin est absolument excellent.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s