Quelques photos de vacances

J’étais donc loin de la maison, sur la côte est des US pour aller voir le grand qui passe un semestre à Philadelphie. Une semaine à New York et quelques jours à Philadelphie.

L’occasion de laisser quelques millimètres de semelle sur le bitume, de profiter des couleurs magnifiques de l’automne, et d’un temps complètement fou, beaucoup trop chaud pour la saison, mais c’était quand même bien agréable.

Avec la lumière de fin octobre, début décembre, le mélange, lumière, verre, acier est magnifique.

Et quand un peu de pierre s’en mêle c’est pas mal aussi.

On est aux US, tout est grand, énorme, plus, voire trop.

Et au milieu de cette forêt de béton, la nature quand même incroyablement présente.

Une ville incroyable, mais dont la fragilité saute aux yeux quand on le regarde d’un peu plus loin, un mètre de montée des eaux et …

Et puis il y a les clichés obligatoires, les escaliers de secours, le pont de Brooklyn de nuit …

Ça manque quand même cruellement de librairies, pas croisé une, alors qu’on a beaucoup marché.

A Philadelphie, moins de photos, mais quand même un petit clin d’œil à un personnage qui a immortalisé la ville.

18 réflexions au sujet de « Quelques photos de vacances »

  1. scrapsvoyages

    sympas cette escapade américaine! Avant le covid, j’y allais quasiment tous les ans (un peu partout sur le territoire, dernier voyage là bas en Louisiane). Et les 2 étés du covid j’avais acheté des billets pr faire un grand road trip côté EST ….
    Tous les retours depuis le covid m’ont pas mal refroidie (la pauvreté terrible qui a augmenté sur tout le territoire, et le coût des restos et hôtels qui a fait un bond).

    Répondre
  2. kathel

    Très belles photos ! Alors, côté librairie, c’est vrai qu’il faut trouver, je me souviens de Strand, dans East Village (12th street) et ses kilomètres de rayonnages !

    Répondre
  3. WordsAndPeace

    Très belles photos. C’est qu’un tout petit morceau des États-Unis. Dans les états plus centraux, les proportions sont beaucoup plus à l’échelle européenne.
    Au fait, il parait qu’il y a 250 librairies à NY

    Répondre
  4. OLIVIER H

    J’ai eu le même constat que toi, il y a cinq ou six ans, j’avais croisé deux librairies en une semaines, des sortes de grands supermarchés du livre… Pas un seuls magasin de partitions.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s