Archives du mot-clé Fondation

Fondation foudroyée

Dernier Fondation avant la rentrée (la suite attendra), Fondation foudroyée, toujours d’Isaac Asimov.

Pour ceux qui ne savent pas du tout de quoi ça cause, je vous renvoie à mes précédentes chroniques … Nous sommes donc arrivés à un statu quo. La première fondation a prospéré, il s’est déjà passé 500 ans depuis la chute de l’empire, donc nous sommes à mi-chemin de l’arrivée d’un nouvel empire d’après les calculs de Seldom. Dans l’ombre, la seconde fondation tire les ficelles. 

Mais de nouveaux affrontements se profilent à l’horizon. A la seconde fondation un esprit plus affuté que les autres s’aperçoit que quelque chose de bizarre dans les calculs pourrait être dû à une troisième force. Et dans le plus grand secret, la première fondation n’a pas oublié qu’il existe peut-être une seconde fondation qui les manipule, quelque part dans la galaxie. Deux hommes vont être au centre d’un nouveau bouleversement et de nouvelles révélations.

L’époque à bien changé ! Pas celle du roman, mais celle à laquelle il a été écrit. Nous sommes maintenant dans les années 80 et cela se sent. Asimov a maintenant une sacrée œuvre derrière lui. Il est passé au format long, cette fois nous suivons une seule trame de cinq cent pages. L’écologie, ou du moins une forme d’écologie apparaît, et nous avons des femmes avec des rôles centraux, et surtout des rôles de pouvoir. 

Toujours très habile dans sa construction de l’histoire, il donne ici plus de chair aux différents personnages, continue à passionner le lecteur avec cette histoire en apparence fort lointaine, varie les thématiques et les points de vue, et amorce un lien avec une autre de ses grandes sagas.

Toujours un plaisir donc, reste à voir quand je vais trouver le temps de lire Terre et Fondation qui conclue la série.

Isaac Asimov / Fondation foudroyée, (Foundation edge, 1982), Denoël/Présence du futur (1984) traduit de l’anglais (USA) par Jean Bonnefoy.

Seconde fondation

Je continue la série Fondation, avec Seconde fondation, toujours d’Isaac Asimov.

Pour le contexte, je vous laisse vous reporter à la chronique sur les deux premiers volumes. Nous en avons maintenant fini avec la montée en puissance de la Première Fondation, elle a été mise à mal par un Mutant, le Mulet, je ne vous dirai pas comment, si vous comptez vous lancer dans la série.

Et maintenant apparaît la Seconde Fondation créée par Hari Seldom, celle qui avait à peine été évoquée auparavant, et qui va venir sur le devant de la scène. Elle affrontera le Mulet, puis on verra se mettre en place la rivalité entre les deux Fondations.

Les personnages commencent à prendre de l’épaisseur, les femmes sont un peu plus présentes, mais les rôles restent encore très très marqués. Ceci dit le talent de conteur d’Asimov fait merveille, même si là aussi le souvenir que j’avais gardé de l’histoire m’a empêché d’être surpris par quelques uns des coups de théâtre qui sont savamment distillés.

Bref j’ai continué avec plaisir, et je verrai si j’ai le temps d’attaquer les deux derniers romans, plus conséquents que ceux-ci. Je continue à conseiller pour qui voudrait une lecture de vacances divertissante, tout en découvrant un des monuments de la SF du XX°.

Isaac Asimov / Seconde fondation, (Second Foundation, 1953), Denoël/Présence du futur (1966) traduit de l’anglais (USA) par Pierre Billon.