Archives du mot-clé Nathalie Sauvagnac

Les yeux fumés

Un dernier polar français neurasthénique, et après j’arrête, ou je me pends, à voir. Les yeux fumés de Nathalie Sauvagnac.

SauvagnacPhilippe glande dans sa cité. Un grand frère aussi con qu’il est beau, un père totalement transparent, une mère qui est une vraie saloperie, surtout avec lui. Plus d’école, pas de boulot, donc il glande avec Bruno, plus âgé qui raconte comment il a fait le tour du monde … et se fait loger, payer à boire et à manger par ses auditeurs.

Jusqu’au jour où Bruno croise une fille qu’il qualifie lui-même de déesse et tombe amoureux. C’est le début de la fin.

Une fois de plus, je ne peux que reconnaître que c’est bien écrit. Plus vif que Les abattus, du moins dans la première partie, grâce à la voix du narrateur. Et puis c’est assez court. Donc j’ai moins eu le temps de me lasser.

La langue est juste, le portrait de ces barres où il ne se passe rien, où il n’y a pas d’avenir est convaincant. Mais une fois de plus justement, il ne se passe rien, pas de révolte, pas de rage, très peu d’émotion, c’est froid, juste un désespoir passif qui sombre dans la folie.

Déjà en temps normal, c’est pas ma thématique préférée, là, et en plus avec la répétition, ça devient pénible. Promis j’arrête, mes prochains français, c’est Paulin et Gendron, au moins, dans deux styles on ne peut plus différents, ça va bouger.

Nathalie Sauvagnac / Les yeux fumés, Le Masque (2019).