Déjà énervé !

On n’est pas encore rentrés que je suis déjà de mauvaise humeur. Tout ça parce que j’ai eu le malheur d’écouter hier soir le téléphone sonne sur France Inter. Un téléphone sonne devinez sur quoi ? Le burkini.

Le nombre de conneries que j’ai pu entendre en moins de 20 minutes est proprement hallucinant, de la part d’abrutis qui téléphonaient, relayés par un Demorand buté, arrogant et agressif qui voulait absolument faire dire à deux invités qui tentait d’apporter un peu de raison que le burkini, quand même, c’est grave et c’est pas comme un simple maillot.

Seul moment de fraicheur, une gamine de 16 ans qui a demandé si on n’en faisait pas trop et si ce n’était pas un écran de fumée bien pratique pour oublier tout le reste.

Ressortait en substance des appels qui avaient été sélectionnés par l’antenne que ces braves gens étaient très tolérants, mais que le machin les choquait et que donc il fallait l’interdire pour préserver leur confort à eux sur la plage.

Partant de là, et comme il faut aussi me préserver à moi des multiples chocs que je subis moi-même en pirsone, tous les jours en sortant de chez moi, je demande au gouvernement une loi interdisant ce qui me choque profondément et pirsonellement en pirsone (bise à Cataré et Salvo), à savoir :

  • Tous les signes religieux (foulard, barbe, croix, soutane, kippa, rouflaquettes torsadées, robe orange, col romain etc …)
  • Toute propagande politique pour un courant qui n’est pas le mien
  • Toute affiche de pub, ou toute tentative de prosélytisme par les mormons, les végans, les témoins de Jéhovah, les végétariens, les anti corrida, les pro corrida, les anti avortement, les chasseurs, les adorateurs du truc et du bidule …
  • Les punks à chien (j’aime que les chats)
  • Les chiens (voir ci-dessus)
  • Les chaussettes dans les sandales
  • Les jupes plissées bleu marine avec le serre-tête et les socquettes blanches
  • Boire du Coca quand on mange,
  • Les cocktails tout préparés
  • Etaler le foie gras comme un pâté sur le pain
  • Boire du Tariquet, du rosé ou de la bière parfumé au fruit
  • Parler étranger à haute voix, ce qui me donne l’impression de ne pas être chez moi
  • Les polos boutonnés jusqu’en haut
  • Les gens qui disent « c’est plus qu’un simple polar »
  • Les supporters de foot
  • Les pubs (de publicité, pas ceux où on boit une bière !)
  • Le ketchup
  • Le sucre dans le café …
  • Ah, j’oubliais, les cons.

Vous pouvez compléter la liste.

Le risque est que je me retrouve un peu seul dans la rue …

Et pour se remettre de bonne humeur, heureusement sur France Inter il n’y a pas que de sombres crétins, il y a aussi Guillaume Meurice.

29 réflexions au sujet de « Déjà énervé ! »

  1. Michel Noel

    Bien écrit et amusant, en même temps les femmes impurs et impudiques qu’il convient de couvrir c’est très clairement l’organisation d’une séparation en fonction du genre sexuelle, bref un apartheid. Cette exigence obscurantiste salafiste est une honteuse agression des femmes. Car franchement il faut être aveugle pour ne pas voir qu’au-delà de cette histoire de burkini c’est bien leurs combats pour l’égalité des sexes et pour renverser la table du patriarcat qui est aujourd’hui remis en question. Il n’est donc pas surprenant que l’on en parle. Cordialement.

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Bien sûr que c’est une immonde connerie. Comme est une immonde connerie, à l’autre bout du spectre, les minettes en bikini sensées faire vendre des bagnoles.
      Oui au combat pour l’égalité, oui à la lutte contre les religions qui, toutes, sont inégalitaires …
      Finalement, je ne trouve pas plus con de masquer sa femme car ce serait impur de la montrer, que de l’exhiber comme un trophée. La deuxième hypothèse étant juste, pour le mâle moyen que je suis, plus agréable à l’œil.
      Mais tout cela ne peut pas passer par un loi mais par l’éducation, et on ne peut pas interdire la connerie … malheureusement.

      Répondre
    2. Christian

      Tout à fait d’accord avec Michel,
      Même si le sujet a été omniprésent ces derniers jours, et souvent porté par des gens de droite ou d’extrême droite, c’est tout de même la condition des femmes qui est posée.
      Certaines sont peut-être convaincues, d’autres s’habillent ainsi par provocation, mais il ne faut pas non plus oublier les femmes qui subissent cette situation.
      J’ai vu l’une de ces femmes cet été sur une plage, habillée comme en hiver, sous une température dépassant 30°C pendant plus de 2H, tous ont profité de la mer (mari, enfants, amis) sauf elle, imaginons qu’elle l’ait fait sous la pression…
      Il est certainement exact que de jeunes femmes sont amenées à se dénuder pour gagner leur vie, pour autant la défense des unes n’interdit pas celle des autres.
      Bien cordialement.

      Répondre
      1. actudunoir Auteur de l’article

        Moi aussi je suis d’accord avec Michel. C’est une saloperie doublée d’une connerie et ça me choque.
        Mais malheureusement (ou heureusement), on ne peut pas, et on ne doit pas interdire la connerie et la saloperie, tant qu’elles sont légales. On peut les combattre, manifester son désaccord, éduquer … Mais pas interdire !
        Et certainement elles l’ont fait sous pression. So what ?
        Leur interdire de venir à la plage va-t-il améliorer leur vie ? Non. Elles seront juste un peu plus cachées. Donc c’est con et inefficace.
        Par contre OK pour les défendre, elles et les autres, mais si on leur interdit la plage, on ne les défend pas, on leur interdit juste de se baigner.

  2. Françoise

    Les pantacourts avec des chaussettes dans les tongs… Bonne rentrée Jean-Marc (je suis végane mais je ne t’en veux pas) 😉

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Ben tant que tu n’essaie pas de me convaincre, je peux même t’inviter avec les tomates du jardin (tant qu’il en reste), et je demanderai à mon fils de faire des pâtes (il spécialiste), mais pas carbo cette fois et je ferai une pizza maison, ou plutôt ma spécialité aubergines, oignons sur patte à pizza !
      Ok pour les pantacourts, et je ne savais pas qu’on pouvait mettre des chaussettes avec des tongs !

      Répondre
  3. lectriceencampagne

    Pour moi, je dirai…les mecs chemise ouverte sur leur poitrine plus poilue que musclée avec une grosse chaîne qui brille dessus, le bras sur la portière du gigantesque SUV aux vitres noires, qui te fonce dessus sur ta route de campagne, dans ta pauvre vieille caisse en carton. J’ai écouté la même émission, j’ai ressenti la même rogne, j’ai aimé la gamine, bref, je suis d’accord, et tu m’as fait marrer de bon matin. Même si tout ça est au fond assez désolant et triste. Il a du m’arriver de dire « plus qu’un simple polar », tu as raison, l’expression est maladroite et bête, un simple polar ça n’existe pas, il y a de la bonne et de la mauvaise littérature.Bonne journée, JM !

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’ai surtout trouvé Demorand particulièrement insupportable, face à deux invités qui essayaient d’élever un peu le débat.
      Et j’approuve les gros cons chainés en SUV. Même en ville.

      Répondre
      1. actudunoir Auteur de l’article

        C’est vrai que normalement, à part les belges qui abritent Meurice, et les deux émissions du samedi matin (cinéma et les épaules de Darwin), je n’écoute plus grand chose.
        Le problème c’est que presque partout ailleurs, c’est pire !

    2. Françoise

      Oh lala, je l’ai connu le mec poilu en SUV qui fonçait sur ma petite voiture quand j’habitais le sud, qu’est-ce que ça me parle tout ce que tu dis là lectriceencampagne !

      Répondre
  4. La Feuille

    Je voudrais aussi faire interdire l’un de mes voisins, notre conseiller régional, les interviews de Renaud, les barbecues à la sardine, les parcs d’attraction à la con, les centrales nucléaires dont on prolonge l’existence jusqu’à plus soif de rien, la musique boum boum boum boum dans les bagnoles, la fabrication des armes, la retransmission des discours politiques… Pff, ça fait déjà un sacré paquet de trucs, une grosse loi pour laquelle j’exige le 49.3 (rien que pour voir un moment quel effet ça fait d’avoir de grands pieds). Bien sûr je retiens tous les articles en promotion présents dans ta liste…
    Un bon coup de gueule à la rentrée, ça soulage mais ça permet surtout de partir sur de bonnes bases… Vais-je devenir partisan d’un tsunami sélectif ?

    Répondre
  5. Son'

    Il y a des colères saines et pleines d’humour !!!

    Je rajoute les chevalières ostentatoires (mais il me semble que ce truc l’est toujours) …. Les chaussettes dans les sandales, ça tue aussi !!! Et d’accord avec la Feuille et les interview de Renaud.

    Et Demorrand, je le trouve de toute manière, buté et arrogant en règle générale.
    Ah et aussi, si je pouvais ne plus entendre Denis Cheissoux. Je ne supporte pas son côté bien pensant donneur de leçons d’écologie quand je zappe sur FI le samedi ! (Il y a bien trois ans que France Inter me tape sur le système ! Je me contente de podcaster une ou deux émissions)

    Répondre
  6. belette2911

    Chez nous, en Belgique, on va même légiférer sur le burkini alors qu’on en pas vu l’ourlet d’un seul ! Demain, on va légiférer sur le big foot et les martiens, tiens…

    Qu’un hôtelier l’interdise, je veux bien, c’est normal, pas très hygiénique, mais qu’on me parle de manque d’hygiène à la plage, moi, je me marre !! Merde, on a le droit de mettre des moon boots si on veut, non ?? Et emmerder une dame qui porte un foulard à la plage, c’est pas normal non plus. Quand j’oublie ma casquette pour le soleil, je mets un foulard pour me protéger des rayons.

    Nos ancêtres, en 1930, avaient-elles le droit de se baigner en maillot de bain ou portaient-elles des tenues camouflantes ?? On a dû aussi se battre pour porter le maillot… avant, on ne traversait pas le village sans couvrir ses cheveux, nos reines se présentent devant le pape les cheveux couverts aussi, nos ancêtres femmes devaient porter le deuil et s’habiller de noir durant un sacré bout de temps… On s’est battues pour s’émanciper et ces femmes en burkini, c’est peut-être la seule chose qu’elles ont trouvé pour aller se baigner sans que leurs maris ne trouvent rien à redire. Elles luttent avec leurs moyens, on les vilipende au lieu de les encourager.

    Et pendant ce temps là, la courbe du chômage est sous burkini aussi !! 😦

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      D’accord avec tout !
      A la piscine OK pour interdire, on interdit bien les bermudas de bain pour des raisons d’hygiène.
      A la mer, je pouffe ! Sinon il fat interdire les combis des surfers ou des plongeurs !
      Et si elles faisaient du prosélytisme, on pourrait arguer de trouble à l’ordre public, mais si elle font que se baigner, elles ont le droit de ne ressembler à rien et de crever de chaud.
      Mais pendant ce temps là on ne parle pas d’autre chose …

      Répondre
      1. belette2911

        Oui, à la mer, elles ont le droit, on fout bien le contenu des égouts dedans !!

        Mais pendant qu’on parle du sexe des anges, on ne s’occupe pas de la courbe du chômage et de la dette, qu’on aimerait camoufler sous un gros burkini !

        Même pire, on transforme des bagarres et règlement de compte entre clan en Corse en truc religieux du burkini !

  7. Agnès

    Au fond de la mer Méditerranée, si je ne m’abuse, il y a les cadavres de plus de 10 000 migrants qui espéraient gagner l’Europe. Alors la pollution provoquée par un burkini… Merci les mecs (Michel, Christian) de défendre les droits des femmes. C’est pas envisageable un instant qu’elles portent le burkini par choix. Une femme -musulmane de surcroit- agit forcément sous la pression , « Ne me libérez pas, je m’en charge ». je vous suggère une fort intéressante émission de France culture, encore disponible en podcast : « Les nouveaux féminismes » : http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes

    Répondre
    1. actudunoir Auteur de l’article

      Le burkini me gonfle, mais pas plus que le col romain, la croix autour du coup, la soutane, la kippa ou tout autre signe religieux, je suis bouffe curé intégriste.
      But (and everything before but is bullshit), je ne peux pas, ni ne dois, demander à la loi de supprimer tout ce qui me gonfle.
      Et il y a comme tu dis des problèmes bien plus graves.
      Après, le burkini comme un choix … pour ma part je pense que le musulman (comme le catholique, le juif ou le protestant) agit sous pression de son Dieu inventé, de ses sorciers (terme générique) auto-proclamé et souvent, dans le cas des religions monothéiste et des femmes, de son mari de son père, de sa mère, et du sorcier.
      Mais après tout, on ne peut pas libérer les gens contre leur gré.
      C’est mon avis de bouffe-curés, je le partage. Et je demande qu’on interdise toute personne qui me contredit !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s