Le dernier flic ?

Le pari des éditions Super 8, en gros publier des machins dont personne ne veut parce qu’on ne sait pas sur quelle étagère les ranger est plutôt tentant, et pour ce que j’en ai lu jusqu’à présent, assez réussi. C’est encore le cas avec Dernier meurtre avant la fin du monde de Ben H. Winters.

WintersCe coup-ci c’est certain, la fin du monde tel qu’on le connaît est pour bientôt. La faute à 2011GV, rebaptisée Maïa, objet spatial de quelques kilomètres de diamètres qui va venir percuter la Terre dans quelques mois. Chacun réagit a sa façon : part claquer ses économies au soleil, plonge dans la drogue, l’alcool ou le jeu, se suicide … Mais certains comme Hank Palace décident de continuer à faire leur boulot, comme si de rien n’était. Hank est flic, et quand il découvre dans les toilettes d’un McDo un mort qui semble s’être suicidé, il décide de creuser quand même, parce que quelques détails l’embêtent. Et même si c’est la dernière enquête de police du monde, il est bien décidé à la mener à bien.

Voilà un bon polar bâti sur une idée très intéressante.

La trame narrative est classique, l’enquête bien menée, les surprises sont au rendez-vous et toute la mécanique tourne parfaitement. Les personnages sont intéressants, variés, incarnés. On a donc un bon divertissement.

Mais pas seulement, tant l’idée de départ et son exploitation apportent quelque chose de plus. L’auteur a très bien su creuser cette idée de fin du monde annoncée pour souligner certains traits de notre nature de pauvres humains. On retrouve ici les grandeurs et défauts de nos contemporains, exacerbées par l’imminence de la fin. Cette fin qui souligne l’absurdité, la bassesse ou le courage de nos comportements.

Et surtout, le lecteur ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il ferait dans un pareil cas … A méditer. Je pisterai la suite, puisque suite il y a.

Ben H. Winters / Dernier meurtre avant la fin du monde (The last policeman, 2012), Super 8 éditions (2015), traduit de l’anglais (USA) par Valérie Le Plouhinec.

PS. Je ne vous abandonne pas, c’est juste que je me suis permis une récréation un peu longue : les volumes 13, 14 et 15 du Trône de fer, miam !

9 réflexions au sujet de « Le dernier flic ? »

  1. Christian

    Comme dit l’autre (en l’occurrence un certain Woody A.) : l’éternité c’est long, surtout vers la fin.
    Un livre qui me tente bien, mais ma PLL va bientôt être plus grande que moi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s