A vomir

Les lecteurs de polars attentifs remarqueront une similitude troublante entre l’action actuelle du gouvernement français et la méthode Thatcher lors des grands mouvements de grève des mineurs dans les années 80.

Pour ceux, comme moi, qui préfèrent les polars aux livres d’histoire (chacun ses goûts), je conseille, si ce n’est déjà fait, la lecture de Né sous les coups de Martin Waytes. Même volonté de casser le mouvement social en laissant pourrir la situation, même mépris de classe, même violence policière systématique dans le but que les gens aient peur de manifester même, et surtout, pacifiquement.

La seule différence est que, face à une presse de masse aux ordres, comme dans les années 80, les moyens de communication modernes, la facilité à filmer et diffuser hors des réseaux officiels empêchent les immondes qui nous gouvernent de totalement escamoter la disproportion entre la réalité des manifestations, et la violence de la réponse policière.

Et tout ça pour quoi ? Pour refiler le pactole au privé. Une finalité difficile à nier au vu des derniers chiffres sur les cotisations des salariés les plus riches. Un cadeau de plusieurs milliards, autant de milliards qui vont manquer pour le système global, et qui permettront de dire « vous voyez bien ma bonne dame qu’il faut réformer, le système n’est pas à l’équilibre ».

Se foutre aussi ouvertement de la gueule de 99% de la population, la mépriser et la spolier à ce point, je crois qu’aucun gouvernement, même les plus à droite, n’avait encore osé chez nous. Et qu’on ne me dise pas que les députés qui vont voter n’avaient pas bien calculé, ils ont une médaille Fields parmi eux, et s’il y a une chose qu’il sait faire, ce sont les calculs.

Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Terry Jones vient de casser sa pipe, victime d’une forme rare de folie, dernière ironie de la vie pour quelqu’un dont la folie douce avait produit, entre autres, La vie de Brian. Merci pour tout à toi qui nous aura tant fait rire quand d’autres nous font tant vomir.

Monty_Python_La_Vie_de_Brian

Monty_Python_La_Vie_de_Brian 2

7 réflexions au sujet de « A vomir »

    1. actudunoir Auteur de l’article

      J’ai eu du mal sur ses premiers romans, peut-être aussi n’étais-je pas prêt, j’ai été complètement soufflé par ce que j’ai lu ensuite. Il faudrait que je reprenne les premiers.

      Répondre
  1. Jean-Etienne

    Entièrement d’accord avec toi. La macronie est hallucinante de mépris et de violence. À un niveau rarement atteint sous la 5ème république. Faut dire qu’ils ont le champ libre : à droite comme à gauche (si j’ose employer ce mot) l’opposition est en miette. Reste la bande à Le Pen. Elle les arrange bien. Au 2ème tour, même une chèvre l’emporterait contre Marine. Jusqu’au jour où… Espérons que ces apprentis sorciers ne finissent pas dévorés par leur créature.
    Et pour revenir à nos amours littéraires, je lisais récemment L’Homme à la Carabine de ce Pécherot dont j’admire tant l’écriture. Effarant de voir à quel point les arguments destinés à justifier les lois liberticides se ressemblent à un siècle d’écart. Hier les anarchistes de la Bande à Bonnot, aujourd’hui les djhiadistes. Des ennemis tellement pratiques.
    Bon, il se fait tard, je retourne bouquiner. Ce soir j’attaque Je Suis le Fleuve. « Aussi hallucinant qu’Apocalypse Now » dis-tu. Waouh, ça fait envie. Pourvu que je sois d’accord avec toi.

    Répondre
  2. Jourdan

    C’est ce qui s’appelle le déni de réalité de la part de nos gouvernants.
    Les gens sont vus comme des faiseurs de catastrophes alors qu’ils ne font que se révolter contre la misère qui les frappe.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s